Sciences

Le robot Minerva, acrobate de l'astéroïde Itokawa

ActualitéClassé sous :Astronomie , robot Minerva , sonde Hayabusa

L'annulation de la manœuvre de descente de la sonde Hayabusa, qui se trouvait à moins de 1 kilomètre au-dessus de la surface de l'astéroïde Itokawa, a également empêché la sonde de larguer le petit robot Minerva qui devait rebondir contre la surface avant de s'immobiliser.

MINERVA (MIcro/Nano Experimental Robot Vehicle for Asteroid)

Le petit robot Minerva est avant tout un ingénieux concept pensé par les ingénieurs de la JAXA qui devait faire face à un défi insolite. Il s'agissait de concevoir un système permettant à Minerva de se déplacer sur l'astéroïde. En effet, la gravitation en surface est très insuffisante pour donner suffisamment de friction à des roues pour pouvoir avancer. Minerva se déplacera donc par bonds, ceux-ci devant être calculés au plus juste afin d'éviter une mise en orbite accidentelle... ou de quitter définitivement le sol !

Cette faible gravité explique pourquoi Minerva ne peut être largué que depuis une très petite altitude, de seulement quelques mètres. Sans quoi, l'engin risque de rebondir si fort qu'il serait éjecté de l'astéroïde, finissant sa course dans l'espace, à jamais perdu.

Ce petit lander pèse environ 600 g. il est équipé de trois caméras CCD. Deux de ces caméras seront utilisées pour produire des images en 3D de la surface de Itokawa. Elles seront capables de voir des détails situés de 10 à 50 cm devant elles. Quant à la troisième caméra elle observera des régions plus éloignées et peut fonctionner lors des déplacements de Minerva.

Les images de ces caméras seront à ne pas en douter exceptionnelles. Elles auront des résolutions très fines, bien plus explicites que les images de Near-Shoemaker, déjà. Des détails de moins de 1 millimètre sont attendus pour les images montrant le paysage situé à 10 cm de Minerva.

A partir de telles images, les scientifiques devraient être en mesure de déterminer la nature exacte du sol. Elles montreront le régolite qui recouvre certaines parties de Itokawa comme jamais vu auparavant sur n'importe quel autre astéroïde. Des informations forcément nouvelles sont d'ores et déjà attendues comme la taille de ces grains de poussière.

Minerva n'est pas seulement équipé de caméras CCD. Il est également équipé de six senseurs thermiques qui seront utilisés pour mesurer la température de surface de Itokawa. A partir des variations de températures, les scientifiques seront en mesure de dire si la surface de l'astéroïde est riche en sable ou blocs rocheux de toutes tailles.

Cela vous intéressera aussi