La sonde japonaise Hayabusa va s'éloigner définitivement de l'astéroïde Itokawa vers la mi-avril pour débuter son retour vers la Terre.
Cela vous intéressera aussi

Un retour qui ne sera pas des plus faciles, car HayabusaHayabusa n'est pas au meilleur de sa forme : deux roues de réactions sur trois sont actuellement hors-service. Alors qu'il est presque établi qu'Hayabusa a pu récolter des échantillons de l'astéroïdeastéroïde, la JAXAJAXA n'est pas très optimiste quant à la récupération de ceux-ci. Le risque de perdre la troisième roue de réaction durant ce long voyage de 83 millions de kilomètres est en effet jugé élevé à l'Agence japonaise.

La sonde Hayabusa près de l'astéroïde Itokawa. Crédits : JAXA

La sonde Hayabusa près de l'astéroïde Itokawa. Crédits : JAXA

La JAXA devait pourtant bientôt ouvrir sur le campus de Sagamihara le tout nouveau centre qui accueille les salles blanches ultra-propres pour l'analyse de ces échantillons extra-terrestres.

Par Yoko Akitomi