Une vue du chantier d'Iter en décembre 2018. © Iterorganization

Sciences

Fusion thermonucléaire : une nouvelle découverte pour contrôler les disruptions d'Iter

ActualitéClassé sous :physique , fusion contrôlée , plasma

-

Du fait de sa construction même, le réacteur Iter doit limiter fortement l'apparition d'instabilités analogues aux éruptions solaires dans le plasma nécessaire à la fusion contrôlée sur Terre. On pense savoir gérer celles qui apparaîtront et l'un des buts du projet Iter est justement de vérifier que tel serait bien le cas. Aujourd'hui, une découverte devrait permettre de rendre le fonctionnement d'Iter encore plus stable.

  • Dans un réacteur, pour la fusion contrôlée comme Iter, le plasma sera chauffé à des températures de l'ordre de 150 millions de degrés, ce qui nécessite des champs magnétiques pour le retenir, aucune paroi matérielle ne pouvant supporter longtemps de telles températures.
  • Ce confinement magnétique est délicat à maintenir, des déséquilibres menaçant à tout moment de produire l'équivalent des éruptions solaires. Des chercheurs pensent savoir comment limiter ces disruptions, et bloquer leur développement quand elles surviennent.
  • Une découverte récente laisse penser que l'apparition des disruptions peut être encore plus limitée au niveau des « îlots magnétiques » dans le plasma du tokamak Iter.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi