Cela vous intéressera aussi

Parmi les gazgaz rares, l'argon est le plus représenté dans l'atmosphère terrestre, soit 0,94 % en volumevolume.

Généralités

  • Symbole : Ar
  • Numéro atomique : 18
  • Électrons par niveau d'énergieénergie : 2, 8, 8
  • Masse atomique : 39,948 u
  • Isotopes les plus stables : 36Ar stable avec 18 neutronsneutrons (0,336 %), 38Ar stable avec 20 neutrons (0,063 %), 40Ar stable avec 22 neutrons (99,6 %)
  • Série : gaz rares
  • Groupe, période, bloc : 18 (VIIIA), 3, p
  • Densité : 0,00178 (0 °C, 1 atm)
  • Point de fusionfusion : -189,36 °C
  • Point d'ébullition : -185,85 °C

Historique de l’argon

Dès 1785, Cavendish suspecte la présence de l'argon dans l'airair, mais c'est Raleigh et Ramsay qui le découvrirent en 1894. Leur expérience de distillationdistillation fractionnée de l'air liquideliquide a aussi conduit à l'isolationisolation du néonnéon et du xénonxénon.

Propriétés de l’argon

L'argon est un gaz inerte sans couleurcouleur, sans saveur ni odeur. Le liquide présente les mêmes particularités. Sa solubilité dans l'eau est environ 2,5 fois celle de l'azoteazote.

Très peu de composés chimiques incluant de l'argon sont connus. Le fluorohydrure d'argon HArF et le dication ArCF22+ ont été obtenus.

Utilisation de l’argon

Comme gaz inerte, l'argon est employé en chimiechimie fine, dans les extincteurs, le soudage à l'arc TIG et certains vitrages isolantsisolants. On l'utilise aussi pour la conservation de la viande. L'argon ne réagit pas avec le filament d'une lampe à incandescenceincandescence, même s'il est porté à très haute température.

Effets de l’argon sur la santé

L'argon n'est pas plus dangereux que l'héliumhélium à faible concentration. L'inhalationinhalation de grandes quantités d'argon peut mener à l'asphyxieasphyxie, notamment dans certains milieux confinés.