Test du prototype du rover Rashid dans le désert des Émirats Arabes Unis. © MBRSC
Sciences

Les Émirats arabes unis testent le prototype de leur premier rover lunaire

ActualitéClassé sous :lune , rover , Emirats arabes unis

L'agence spatiale des Émirats arabes unis accélère son programme lunaire. Le rover Rashid devait d'abord s'envoler vers la Lune d'ici 2024 mais il partira finalement cette année. Il y a une semaine, l'agence a annoncé avoir testé un prototype.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L'atterrissage de Chang'e 5 sur la Lune  L'Agence spatiale chinoise nous invite à revivre l'atterrissage de Chang'e 5 sur face visible de la Lune du 1er décembre 2020. L'atterrisseur s'est posé dans l'océan des Tempêtes pour une mission express de prélèvements d'échantillons. C'est la première fois depuis plus de 40 ans que des roches lunaires seront rapportées sur Terre. 

Les rêves spatiaux des Émirats arabes unis sont impatients. Avec un premier court séjour dans l'ISS, une sonde autour de Mars, la Lune est aussi dans le viseur. La UAE Space Agency, l'agence spatiale des Émirats arabes unis, souhaite commencer son exploration du sol sélène en toute modestie avec le rover Rashid, lourd de seulement dix kilos. Sa taille est petite avec près de 53 cm de long et de large. Il comptera deux caméras à haute résolution, dont une thermique. Il aura également une sonde de Langmuir pour étudier le plasma lunaire. Son alimentation électrique se fera avec l'aide de panneaux solaires posés sur les flancs.

Test du prototype du rover Rashid dans le désert des Émirats arabes unis. © MBRSC

Rashid étant très léger, l'agence émiratie a pris toutes les précautions pour qu'il accroche bien le sol. Ses quatre roues sont garnies de grosses rainures. La UAE Space Agency précise aussi qu'il est capable de surmonter des obstacles de 10 cm de haut et de descendre un plan incliné jusqu'à 20 degrés. L'UAE a dernièrement conçu et testé un prototype du rover, construit au Mohammed Bin Rashid Space Centre, à Dubaï.

Destination le Lac des songes

Le rover sera déposé sur la Lune par un atterrisseur japonais du nom de Hakuto-R. Il est fourni par la compagnie iSpace. L'ensemble devrait partir vers le mois d'octobre à bord d'une fusée Falcon 9 de SpaceX. C'est aussi un grand test pour iSpace et sa plateforme Hakuto-R, que les équipes développent depuis une dizaine d'année. Elles travaillaient dessus au début dans le cadre du concours Lunar X Prize de Google, concours annulé sans vainqueur en 2018.

Le rover sera déposé sur la face visible de la Lune, dans le Lacus Somniorum - le Lac des songes. C'est une plaine inexplorée et créée par des flots de lave basaltique, ce qui est plutôt inédit à étudier.

L'atterrisseur lunaire Hakuto-R © iSpace
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !