La constitution des États-Unis a vu le jour le 17 septembre 1787. Rédigée par 55 personnes, dont certaines sont passées à la postérité, elle est mise en application le 4 mars 1789, ce qui en fait l'une des plus anciennes constitutions du monde à être encore utilisées. Elle est fondée sur la stricte séparation des pouvoirs, législatif, exécutif et judiciaire.
Cela vous intéressera aussi

Depuis la date du 4 juillet 1776 et la victoire face au Royaume-Uni, les États-Unis étaient indépendants. En 1781, une première constitution avait été rédigée, mais celle-ci ne donnait pas satisfaction. C'est pourquoi, au mois de mai 1787, une convention fut réunie à Philadelphie. Son but était de doter les États-Unis d'une nouvelle constitution dont les travaux s'entamèrent le 25 mai. Cinquante-cinq  représentants des différents états étaient présents pour cet événement historique, le Rhode Island étant le seul à ne pas être représenté. Élu président de cette convention, George Washington deviendra, en 1789, le premier président américain et le premier à mettre en œuvre cette constitution.

Benjamin Franklin est l’un des plus illustres rédacteurs et signataires de la constitution des États-Unis. © Peinture de David Martin, exposée à la maison blanche, Wikimedia Commons, domaine public

Benjamin Franklin est l’un des plus illustres rédacteurs et signataires de la constitution des États-Unis. © Peinture de David Martin, exposée à la maison blanche, Wikimedia Commons, domaine public

La convention des États-Unis approuvée le 17 septembre 1787

Parmi les cinquante-cinq personnalités réunies au sein de la convention, Benjamin Franklin doyen des délégués, George Washington et Alexander Hamilton se sont montrés particulièrement actifs pour aboutir à un consensus. Citons aussi James Madison, cheville ouvrière intellectuelle et politique de cette convention. Finalement, le 17 septembre 1789, la constitution fut approuvée par 39 des 55 membres de la convention. Cette constitution, mise en application le 4 mars 1789, est encore en vigueur de nos jours. Elle définit les limites du pouvoir entre le régime présidentiel, le pouvoir législatif qui repose sur deux chambres d'élus, celle du Sénat et celle de la Chambre des représentants, enfin le pouvoir judiciaire représenté par la Cour suprême. 

À savoir

Le 15 décembre 1791, dix amendementsamendements ont été ajoutés à la constitution des États-Unis. Ils composent le « Bill of Rights », soit la Déclaration des droits et libertés fondamentales.