Sciences

Vue panoramique de la nébuleuse de la Carène pour l'anniversaire de Hubble !

ActualitéClassé sous :Astronomie , Hubble , HST

La Nasa et l'Esa ont fêté dignement les 17 ans du télescope spatial Hubble en diffusant une superbe vue panoramique de la nébuleuse de la Carène, avec vertigineuse animation en prime. Attachez vos ceintures.

Amateurs de fonds d'écran cosmiques, à vos claviers... Le site l'Esa (Agence spatiale européenne) publie de stupéfiantes images de la nébuleuse de la Carène, un des joyaux de l'hémisphère austral (mais que l'on peut voir depuis le tropique nord, par exemple aux Antilles, à 10° au-dessus de l'horizon).

Les images sont aussi historiques : réalisées à partir d'une mosaïque de 48 prises de vues du télescope spatial Hubble, elles nous sont offertes pour son dix-septième anniversaire. Nous n'en aurons plus jamais de semblables car elles ont été saisies à l'aide de la caméra ACS (Advanced Camera for Surveys, caméra pour observations panoramiques), laquelle est actuellement en panne et ne sera probablement ni réparée ni échangée lors de la dernière mission de maintenance prévue en septembre 2008.

Ce panorama, large de 50 années-lumière, ne montre qu'une partie de la grande nébuleuse de la Carène. Mosaïque de 48 images, prises par la caméra ACS dans la longueur d'onde de l'hydrogène ionisé, il est paré de fausses couleurs, indiquant la nature des gaz, d'après une étude réalisée à l'observatoire chilien de Cerro Tololo. Le rouge correspond au soufre, le vert à l'hydrogène et le bleu à l'oxygène.
Crédits : Nasa, Esa, N. Smith (UC Berkeley) / Hubble Heritage Team (STScI/Aura)

Célébrité chez les astronomes, la nébuleuse de la Carène (alias NGC 3372) est située dans la Voie Lactée, dans une direction proche de celle de la Croix du Sud. Distante de 7 500 années-lumière, cette nébuleuse dense est riche en zones de formation d'étoiles massives. C'est justement ce que nous montrent ces images, qui rappellent les célébrissimes Piliers de la création, dans la nébuleuse de l'Aigle, première réussite médiatique du télescope Hubble.

Une région pas vraiment tranquille

La nébuleuse de la Carène contient aussi des étoiles en fin de vie, dont la plus connue est Eta de la Carène. Repérée en 1677 par Edmond Halley, elle est devenue de plus en plus brillante jusqu'à atteindre en 1843 la magnitude de - 0,8, ce qui la classait en deuxième position derrière Sirius. Depuis, sa luminosité décline lentement et elle est aujourd'hui invisible à l'œil nu. Le télescope Hubble, encore lui, en a montré de magnifiques détails. On y voit deux lobes, quasi sphériques, camouflant l'étoile elle-même, qui conserve son mystère. Beaucoup pensent qu'elle explosera en supernova dans très peu de temps, entre demain matin et quelques millions d'années. Elle est nettement visible, comme une tâche claire, sur les images de cet anniversaire.

Détails d'une zone de formation d'étoiles massives. Ces montagnes d'hydrogène sont déchirées par les rayonnements ultraviolets émis par les jeunes étoiles. Les plus puissantes ont littéralement sculpté ce grand pilier. Dans l'image de droite, les deux jets de gaz témoignent de la présence d'une étoile. Crédits : Nasa, Esa, N. Smith (UC Berkeley) / Hubble Heritage Team (STScI/Aura)

Cerise sur le gâteau, l'équipe du HST nous gratifie d'une impressionnante animation réalisée à l'aide de ces mêmes images. Elle nous lance dans un dantesque plongeon de plusieurs dizaines d'années-lumière qui nous approche d'un des piliers de gaz (peut-être un astronome calculera-t-il la vitesse qu'il faudrait atteindre pour voir de ses yeux pareil spectacle ?). Décollage en quelques clics...

Cela vous intéressera aussi