Les images prises dans l’infrarouge par Hubble et Spitzer donnent la vue la plus détaillée à ces longueurs d’onde du cœur de la Voie lactée. Une vidéo en a même été tirée.
Cela vous intéressera aussi

Le centre de la GalaxieGalaxie s'est dérobé au regardregard de l'homme pendant des siècles bien qu'il se trouve à une distance relativement faible, proche de la constellationconstellation du Sagittaire. Les raisons ? La présence d'immenses nuagesnuages moléculaires, riches en poussières et opaques dans le domaine du visible. Mais de nos jours, les caméra Near Infrared Camera and Multi-Object Spectrometer (Nicmos) et Infrared Array Camera (Irac), équipant respectivement les télescopestélescopes en orbite HubbleHubble et SpitzerSpitzer, permettent de sonder cette partie de la Voie lactéeVoie lactée où se trouve un trou noirtrou noir géant associé à la source radioradio Sagittarius A* (Sgr A).

Cliquer pour agrandir. Au centre de cette image se trouve Sgr A. Crédit : Nasa

Cliquer pour agrandir. Au centre de cette image se trouve Sgr A. Crédit : Nasa

Sur une région s'étendant sur 300 années-lumièreannées-lumière, on y observe des étoilesétoiles massives ainsi que la structure complexe formées par des nuages de plasmaplasma, du gazgaz chaud et ionisé, en interaction avec la formation, l'évolution et la mort de ces étoiles. Les astronomesastronomes tiennent là une fenêtrefenêtre exceptionnelle (voir cette vidéo) pour  comprendre, grâce à la proximité relative du centre de la Voie lactée, les phénomènes se déroulant dans le cœur des autres galaxies, en particulier les galaxies spirales barréesgalaxies spirales barrées semblables à la nôtre.

Cliquer pour agrandir. A gauche de Sgr A, quelques objets remarquables, dont l'énorme étoile <em>Pistol Star</em>, une supergéante bleue. Crédit : Nasa
Cliquer pour agrandir. A gauche de Sgr A, quelques objets remarquables, dont l'énorme étoile Pistol Star, une supergéante bleue. Crédit : Nasa

La résolutionrésolution spatiale atteinte par la caméra Nicmos est impressionnante. Bien que distante de 26.000 années-lumière, la région observée révèle des détails de 0,025 année-lumière, c'est-à-dire à peine plus grands que 20 fois la taille de notre propre système solairesystème solaire.

On peut ainsi observer l'étoile du Pistolet (Pistol Star). Cette supergéante bleuesupergéante bleue est l'une des étoiles les plus massives de notre Galaxie. Sa luminositéluminosité équivaut à cinq millions de soleilssoleils comme le nôtre. Cet astreastre vorace consomme en six secondes autant d'énergieénergie que notre étoile en un an. Bien visible aussi est l'Amas des Arches (Arched Cluster), l'amas ouvertamas ouvert le plus dense de la Voie lactée. Agée de 2 à 4 millions d'années, cet amas d'un diamètre inférieur à une année-lumière n'en contient pas moins de 150 étoiles plus massives et plus grandes que le Soleil. Il est situé à moins de 100 années-lumière du centre de la Galaxie.