Sciences

Nuits des étoiles 2010 : regardez le ciel !

ActualitéClassé sous :Astronomie , Nuits des étoiles , site d'observation

La vingtième édition des Nuits des étoiles se déroule cette année du 6 au 8 août. Une occasion unique de découvrir le ciel nocturne dans l'un des 400 sites d'observation mobilisés.

Un ciel étoilé, un télescope, un animateur passionné : trois ingrédients indispensables pour des Nuits des étoiles réussies. Crédit J.-B. Feldmann

En 1991 quelques passionnés lancent la première Nuit des étoiles. Autour des astrophysiciens Hubert Reeves et Daniel Kunth, des membres de l'Association Française d'Astronomie (AFA), réussissent l'audacieux pari de présenter une émission d'astronomie (sur France 2) à une heure de grande écoute. Dans le même temps ils mobilisent des dizaines de clubs pour faire découvrir le ciel au grand public un peu partout en France. Le succès est inattendu et l'opération reconduite depuis.

L'émission télévisée a disparu il y a quelques années au profit d'autres, moins culturelles, et on ne peut que déplorer qu'elle n'ait plus sa place dans la programmation d'une chaîne de service public. De leur côté les clubs et associations toujours plus nombreux continuent d'accueillir le public : jumelles, lunettes et télescopes sont mis à la disposition des visiteurs.

Mais ce sont surtout les animateurs qui sont sollicités. Faire découvrir les constellations, expliquer la nature des différents objets célestes, présenter les grands axes de la recherche astrophysique actuelle... ou répondre aux questions sur la vie extraterrestre. Les sujets de conversation ne manquent pas. Cette année, 400 sites d'observation sont répertoriés sur la carte de France que propose l'AFA, toujours maître d'œuvre de ces deux Nuits des étoiles.

Rien de tel qu'un montreur d'étoiles pour vous guider dans la découverte du ciel. Crédit J.-B. Feldmann

Un riche programme d'observations

Si la météo est clémente, les participants à ces Nuits des étoiles pourront profiter de deux soirées d'observations diversifiées. Une fois le crépuscule installé, l'horizon ouest révèlera la présence de trois planètes : Vénus, qui se présentera en quartier, Mars, trop lointaine pour être bien détaillée, et surtout Saturne, dont les anneaux devraient enchanter plus d'un spectateur. Puis la nuit sera totale, l'occasion de découvrir les principales constellations estivales. La voûte céleste sera traversée du nord au sud par la Voie lactée, où jumelles et télescopes révèleront nébuleuses et amas d'étoiles. Tout autour, quelques galaxies seront accessibles, dont la très célèbre M31, la galaxie d'Andromède.

Le spectacle sera rehaussé par le passage régulier des Perséides, des étoiles filantes dont le maximum d'activité aura lieu autour du 12 août. Puis les regards seront immanquablement attirés par un point très brillant au-dessus de l'horizon est. Jupiter, la star de l'été, sera en train de se lever. Les télescopes montreront le ballet des quatre satellites galiléens ainsi que des détails dans l'atmosphère de la géante gazeuse, qui a perdu l'une de ses deux bandes foncées depuis quelques mois.

Et si le ciel est couvert, gageons que les animateurs qui vous accueilleront auront prévu un riche programme de substitution : conférences, projections d'images et de vidéos, expositions... De quoi vous mettre des étoiles plein la tête !

Cela vous intéressera aussi