Les Perséides sont une pluie d'étoiles filantesétoiles filantes très célèbre dont la période d'activité s'étend entre le 17 juillet et le 24 août. Le maximum se produit chaque année autour du 12 août (la nuit du 11 au 12 ou du 12 au 13), soit peu après la Saint-Laurent, ce qui leur vaut le surnom de « larmeslarmes de Saint-Laurent ». L'essaim météoritiqueessaim météoritique est nommé Perséides car son radiantradiant se situe au sein de Persée. C'est au cours de la seconde moitié de la nuit que la constellationconstellation est au plus haut dans le ciel.

Quelle est l’origine de la pluie d’étoiles filantes des Perséides ?

Ces étoiles filantes sont des grains de poussière associés à la comètecomète 109P/Swift-Tuttle dont la période orbitalepériode orbitale est de 133 ans (son dernier passage au plus près du SoleilSoleil date de 1992). Comme son orbiteorbite croise celui de la TerreTerre autour du Soleil, notre planète traverse ce courant de poussière chaque année, au cœur de l'été.

Position du radiant des Perséides au sein de la constellation de Persée, le 12 aout. © AMS
Position du radiant des Perséides au sein de la constellation de Persée, le 12 aout. © AMS

Combien d’étoiles filantes peut-on voir ?

Dans de bonnes conditions, sous un beau ciel clair avec un minimum de pollution lumineuse et l'absence de la LuneLune (cela dépend des années), il est possible de voir, lors du pic d'activité, entre 80 et 100 météores par heure pénétrer l'atmosphèreatmosphère à une vitessevitesse moyenne de 60 km/h. En 2016, le taux horaire dépassait 150 météores visibles. Cependant le cru de l'été 1993 fut le plus exceptionnel dans l'histoire récente : quelque 300 météores par heure (la comète était passée quelques mois auparavant) avaient alors zébré le ciel. Signalons que les Perséides sont très riches en bolidesbolides. Il est donc fréquent de voir ces « boules de feu » très lumineuses fendre le ciel.

Voir aussi

Pourquoi y a-t-il des pluies d’étoiles filantes ?

La pluie d'étoiles filantes des Perséides est l'une des plus belles de l'année (les LéonidesLéonides ou les Géminides sont aussi très spectaculaires) et doit surtout sa grande popularité au fait qu'elle est observable au milieu de l'été, lorsque les nuits sont douces et que nombre des observateurs sont en vacances.

Voir aussi

Observer les étoiles : quels sont les meilleurs endroits en France ?

À noter que l'essaim météoritique est à l'origine d'une manifestation nationale de culture scientifique très médiatisée : la Nuit des étoilesNuit des étoiles. Cependant, la programmation de cette dernière ne coïncide pas toujours avec le pic d'activité des Perséides.