Sciences

Profitez au mieux des Nuits des étoiles !

ActualitéClassé sous :Astronomie , Nuits des étoiles , sortie nocturne

Propice aux sorties nocturnes, le mois d'août rime depuis plus de vingt ans avec Nuit des étoiles. Cette année elles se dérouleront du 5 au 7 août et les spectacles célestes seront au rendez-vous.

Incontournable, la carte du ciel proposée par le site Stelvision.com permet de s'y retrouver sous les étoiles. Le 6 août à minuit la Lune et Vénus viennent de se coucher, Jupiter va se lever et les brillantes étoiles du Triangle de l'été brillent au zénith. © Stelvision.com

Voici venue l'époque des tièdes soirées de vacances où l'on prend le temps d'admirer le crépuscule et de voir s'allumer les premières étoiles. Comment faire pour reconnaître les constellations ? Ces points lumineux sont-ils tous des étoiles ? Comment savoir où se trouvent les planètes ? Qu'est-ce qu'une étoile filante ? Si ces questions vous viennent à l'esprit, il vous faut impérativement profiter des Nuits des étoiles pour y trouver les bonnes réponses.

Chaque année depuis plus de vingt ans les astronomes amateurs vous invitent à venir les rencontrer sur plusieurs centaines de sites d'observation dont la liste vous est proposée par l'Association française d'astronomie. Des passionnés vous guideront pour faire vos premiers pas sous la voûte céleste et mettront à votre disposition leurs connaissances et leurs télescopes. Si vous ne pouvez vous rendre sur l'un de ces sites, rien n'est perdu, nous vous avons concocté un joli programme d'observations.

Une nuit sous les étoiles, un spectacle à vivre intensément du 5 au 7 août. © J.-B. Feldmann

La Lune en vedette

Voici tout d'abord quelques conseils pour passer une bonne soirée sous les étoiles. Choisissez un site d'observation bien dégagé et éloigné de toute source d'éclairage. Pensez à vous installer confortablement (une chaise longue est idéale) et prévoyez de quoi vous couvrir et vous restaurer pendant la nuit. Enfin, si une paire de jumelles dort dans un tiroir, c'est le moment de la sortir ! La première opération consistera à vous orienter face au sud. Sans boussole il vous suffira de vous placer de telle sorte que le lever du soleil se soit produit à votre gauche (côté est) et son coucher à votre droite (côté ouest).

Si vous avez préalablement pris la précaution de consulter nos éphémérides, vous aurez remarqué que le premier quartier de Lune se produit le 6 août, en plein milieu des Nuits des étoiles. L'occasion de jeter un regard attentif vers notre satellite naturel. Des jumelles vous permettront de distinguer les plus grands cratères (formés par des impacts météoritiques) ainsi que de vastes plaines sombres, de fausses mers qui sont en fait de gigantesques épanchements de lave aujourd'hui refroidie. Délaissez maintenant la Lune car la merveille du Système solaire n'est pas loin. Pour repérer Saturne, entre l'horizon ouest et le croissant lunaire, une carte du ciel vous sera utile. Vous pourrez utilement consulter le site Stelvision.com qui propose une carte de la voûte céleste paramétrable pour n'importe quel lieu et date. Vous découvrirez alors que Saturne se trouve dans la constellation de la Vierge. Une petite lunette astronomique permet déjà de distinguer l'anneau qui enserre le globe, une vision à l'origine de beaucoup de vocations d'astronomes.

La nuit tombe et la Lune glisse vers l'horizon ouest, vous allez donc pouvoir commencer à repérer les principales constellations en vous guidant avec la carte du ciel. Les trois étoiles les plus brillantes au-dessus de votre tête forment ce qu'on appelle le triangle de l'été. Il s'agit de Deneb pour le Cygne, Véga pour la Lyre et Altaïr pour l'Aigle. Vous remarquerez qu'elles se situent en pleine Voie lactée, ce ruban d'étoiles qui matérialise le centre de notre galaxie et qui sera plus ou moins perceptible selon la qualité du ciel. En prolongeant le regard en direction du nord vous découvrirez l'étoile polaire. Ce n'est pas, et de loin, la plus lumineuse, mais elle indique la direction dans laquelle se prolonge l'axe imaginaire de la Terre. Les astrophotographes aiment beaucoup pointer leurs appareils photo dans cette direction pour réaliser des rotations d'étoiles. Pendant vos observations vous aurez peut-être la chance de voir quelques belles étoiles filantes, sans doute des Perséides. Et si vous êtes assez courageux pour attendre la seconde partie de nuit, vous assisterez au lever de la planète Jupiter sur l'horizon est. Bonnes Nuits des étoiles !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi