Sciences

Le projet Constellation de la NASA : de la Terre à la Lune

ActualitéClassé sous :Astronautique , projet Constellation , Nasa

Dans le cadre de la nouvelle vision de l'exploration spatiale insufflée par le discours de G.W. Bush en janvier 2004, la NASA va renforcer son activité humaine sur l'orbite basse et retourner sur la Lune dès 2018, de façon à construire des bases en dur pour s'installer de façon durable. La Lune sera utilisée pour faire de la science et de la recherche, utiliser ses ressources, prélude à leur exploitation d'ici plusieurs décennies et préparer la première mission habitée vers Mars.

De la Terre à la Lune, via l'orbite basse...

La colonisation de la Lune implique le développement d'infrastructures orbitales capable de soutenir l'activité humaine autour de la Terre, sur la Lune et au-delà.... Pour répondre à ces objectifs ambitieux, la NASA a lancé le projet Constellation qui prévoit le développement d'une flotte multiple d'engins spatiaux habitables et de modules orbitaux en particulier des systèmes de transport spatial qui incluront des fonctionnalités absentes dans la famille du CEV, le Véhicule d'exploration avec équipage.

Le Véhicule d'exploration avec l'équipage est sans aucun doute le projet le plus connu du grand public. Cet engin doit entrer en service après le retrait des navettes spatiales, prévu en 2010. Il doit être capable de transporter des astronautes et du fret sur l'orbite basse mais également bien au-delà. C'est avec cet engin que la NASA prévoit de retourner sur la Lune en 2018.

Les autres systèmes en cours de développement sont somme toute assez basiques dans le cadre d'une architecture de ce type. Il s'agit de systèmes de transport spatiaux (ISTS) comprenant l'étage de départ de la terre (EDS) et le module lunaire (LSAM), les systèmes de transfert spatiaux (InSS) comprenant les communications, de rendez-vous et d'amarrage autonomes (ARD), les systèmes de guidage (SAD) comprenant des systèmes de mobilité, panneaux solaires externes, et l'utilisation de ressources internes (ISRU) et les systèmes de support terrestres.

Mais d'autres modules sont à l'étude et les concepts exploratoires bien avancés. Ces modules incluront des fonctionnalités absentes dans la famille CEV. On pense à des dépôts d'énergie dans l'espace, entre la Terre et la Lune dans un premier temps puis entre Mars et la Terre mais également des systèmes d'exploration comme des landers, des rovers et des orbiters...

Le projet Constellation chapeaute également le développement des lanceurs ou la modernisation des versions existantes de lanceurs lourds qui seront nécessaires pour placer sur orbite ces infrastructures. Enfin, la NASA prévoit le développement de plusieurs démonstrateurs de technologies avancées et/ou de systèmes autonomes fonctionnant autour de technologies éprouvées à même de réduire les coûts et les risques liés à l'exploration habitée de la Lune et de Mars.

Cela vous intéressera aussi