Sciences

Une maquette géante du miroir de l'E-ELT au siège de l'ESO

ActualitéClassé sous :Astronomie , télescope géant E-ELT , maquette

L'ESO (Observatoire européen austral) a ouvert au public les portes de son siège situé à Garching bei München en Bavière, Allemagne. Des milliers de visiteurs ont eu l'opportunité de contribuer à la réalisation d'une maquette à taille réelle du miroir du plus grand télescope au monde - le télescope géant européen (E-ELT pour European Extremely Large Telescope) - et de découvrir de nombreuses autres facettes de l'ESO.

798 hexagones en carton ont été assemblés par le public au siège de l'ESO pour représenter le miroir géant du futur télescope E-ELT. © ESO

Le samedi 15 octobre, le siège de l'Observatoire européen austral (ESO) a accueilli près de 3.100 personnes, avides de connaissances sur les installations de rang mondial de l'ESO ainsi que sur les résultats scientifiques majeurs obtenus. Les visiteurs de cette édition 2011 des Journées portes ouvertes de l'ESO ont pu choisir parmi de nombreuses activités.

L'activité phare était la participation à la contribution d'une maquette grandeur nature du miroir du télescope géant européen, l'E-ELT, offrant ainsi aux participants la chance exceptionnelle d'appréhender la taille réelle de l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel. Très enthousiastes, les visiteurs se sont pressés pour assembler les 798 hexagones en carton mesurant chacun 1,4 mètre de large. Aidés de pinces et du contour du miroir tracé sur le sol, ils ont disposé les hexagones sur le sol pour former petit à petit le miroir géant. La scène a été filmée depuis le toit de l'immeuble de l'ESO. Une fois achevée, la maquette à échelle réelle mesurait 39,3 mètres de diamètre et occupait une surface proche de 1.000 mètres carrés à proximité du siège de l'ESO.

Journées portes ouvertes de l'ESO : de nombreuses animations

Des conférences portant sur les grandes questions actuelles en astronomie ont été données dans l'auditorium de l'ESO, et des liaisons vidéo ont été établies avec l'Observatoire de Paranal au Chili, permettant aux visiteurs d'échanger avec les astronomes de l'ESO travaillant sur le site. Les enfants et leurs parents ont été ravis d'obtenir leur photo dans le domaine infrarouge et de regarder le Soleil avec des télescopes équipés de filtres appropriés.

Parmi les autres activités ludiques proposées, les visiteurs avaient la possibilité d'écrire à leurs amis et à leur famille des cartes postales - envoyées par l'ESO - représentant des objets situés aux confins de l'univers ou encore de faire un voyage parmi les étoiles dans un planétarium Skyskan équipé du logiciel Stellarium. Trois expositions étaient consacrées à des observatoires de l'ESO : le très grand télescope (VLT), le vaste réseau millimétrique-submillimétrique du désert de l'Atacama (Alma) et le télescope géant européen (E-ELT). Les visiteurs ont pu voir des prototypes des composants de l'E-ELT, parmi lesquels un miroir géant déformable, et contrôler un segment réel du miroir principal de l'E-ELT. Ils ont également pu faire une visite virtuelle de l'E-ELT et piloter un transporteur géant virtuel des antennes d'Alma.

Afin d'offrir une collation, le Groupe caritatif de l'ESO a préparé un buffet international avec l'aide du personnel de l'ESO. L'argent récolté par la vente des différents plats fera l'objet d'une donation pour aider des enfants au Chili. Cet événement s'inscrivait dans le cadre de l'édition 2011 des Journées portes ouvertes organisées par de nombreux instituts du campus scientifique de Garching.

Cela vous intéressera aussi