Sciences

Eclipse de soleil sur Mars

ActualitéClassé sous :Astronomie , satellite de Mars , phobos

Des éclipses de soleil ne se produisent pas seulement sur Terre. Mars et ses deux lunes, Phobos et Deimos est sujette également à ce phénomène qui se produit lors de l'alignement du Soleil, d'une lune et de sa planète. L'ombre de la lune étant projetée sur la surface de la planète.

Le 28 janvier 2006, l'éclipse de Phobos sur Mars a été suivie par la sonde Mars Global Surveyor qui a réussi à prendre ces deux clichés montrant l'ombre de la lune parcourant la région de Tharsis.

Les deux images ont été acquises au même moment mais dans deux résolutions différentes. L'image de gauche montre des détails d'environ 7,5 km par pixel et l'image de droite, à la résolution plus élevée, montre des détails de 489 mètres par pixel.

Elles montrent l'ombre de Phobos au-dessus du volcan Arsia Mons, un des trois volcans qui surmontent le dôme de Tharsis. Haute de plus de 17 km, sa caldeira est bien plus grande que celle de Pavonis ou d'Olympus Mons. D'un diamètre de 120 km environ, celle-ci est recouverte de nuages clairsemés qui se forment tout à fait couramment à cette époque de l'année sur Mars (c'est l'automne dans cet hémisphère).

Notez que la lumière du soleil rend brillante la surface poussiéreuse ainsi que les nuages et aérosols dans l'atmosphère, en produisant la bande diagonale claire localisée au sud-est (partie inférieure droite de l'image).

L'ombre de Phobos sur Mars vue par la sonde Mars Global Surveyor

Mars Global Surveyor

La mission Mars Global Surveyor a été décidée après la perte de la sonde Mars Observer en août 1993 mais avec des objectifs bien moins ambitieux du fait de restrictions budgétaires imposées à la NASA et un temps de développement court. En son temps, Mars Observer devait fournir des informations importantes pour les missions de retour d'échantillons et embarquait 8 instruments.

Mars Global Surveyor embarque 6 des 8 instruments de Mars Observer et a été lancée en novembre 1996 au moyen d'une fusée Delta II pour une mission de cartographie, de géologie, d'étude de l'atmosphère martienne et des interactions avec la surface. MGS a également pour mission de déterminer les propriétés magnétiques de la planète et ses ressources minéralogiques (en particulier de la distribution des minéraux).

La sonde américaine Mars Global Surveyor (MGS) poursuit sa mission entamée en mars 1999 avec le succès qu'on lui connaît. Pour les scientifiques associés au projet, la mission de MGS, débutée en mars 1999, est un vrai succès. La sonde a rempli tous ses objectifs initiaux qui l'ont conduit à scruter durant une année martienne (687 jours terrestres) la planète rouge.

MGS a notamment été utilisé pour préparer au mieux l'atterrissage des deux rovers de la mission MER (Spirit et Opportunity en janvier 2004). Enfin, l'état général de la sonde a permis à la NASA d'autoriser plusieurs extensions de mission.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi