La Chine a lancé avec succès une nouvelle mission habitée à destination du module orbital Tiangong-1. Les trois taïkonautes, une femme et deux hommes, ont décollé à bord de Shenzhou-10 depuis le centre spatial de Jiuquan. Ils seront de retour sur Terre le 26 juin.
Cela vous intéressera aussi

La Chine a lancé, hier, le véhicule spatial Shenzhou-10 à la poursuite du module orbital Tiangong-1. Le lanceurlanceur, une Longue Marche 2F, a décollé du centre spatial de Jiuquan à 11 h 38, heure de Paris. D'une duréedurée de deux semaines, et prévoyant 12 jours d'amarrage à Tiangong-1Tiangong-1, cette cinquième mission est aussi la plus longue mission habitée réalisée par la Chine dans l'espace.

Décollage du lanceur Longue March 2F qui emporte le véhicule spatial Shenzhou-10. © Xinhua, News CN

Décollage du lanceur Longue March 2F qui emporte le véhicule spatial Shenzhou-10. © Xinhua, News CN

La capsule Shenzhou-10 embarque un équipage de trois taïkonautestaïkonautes composé de deux hommes et une femme. Nie Haisheng commande la mission. Il a volé en 2005 et sera secondé par Zhang Xiaoguang (47 ans) et Wang Yaping. Cette dernière, âgée de 33 ans, elle est la seconde astronauteastronaute chinoise à être envoyée dans l'espace, après Liu Yang lors de la mission Shenzhou-9 en juin 2012.

Ce lancement a été suivi par  le président chinois Xi Jinping, qui a fait le déplacement depuis Pékin pour y assister. © Xinhua

Ce lancement a été suivi par  le président chinois Xi Jinping, qui a fait le déplacement depuis Pékin pour y assister. © Xinhua

L'agence spatiale chinoise s'est faite très discrète au sujet des objectifs de la mission et des activités qui seront réalisées à bord du module orbital. Elle a seulement confirmé des liaisons radioradio et vidéo avec des étudiants, qui auront ainsi l'opportunité de dialoguer directement avec les taïkonautes qui les sensibiliseront au travail et à la vie en microgravité. Des expériences seront évidemment réalisées, notamment en sciences de la vie et en biologie humaine, ainsi que des exercices préparatoires aux futurs vols habités.