Sciences

Jeux olympiques d'hiver : la torche de Sotchi arrive à bord de l'ISS

ActualitéClassé sous :Astronautique , jeux olympiques , torche olympique

Après le pôle Nord, et en attendant le plus haut sommet d'Europe et les profondeurs du lac Baïkal, la torche olympique s'est envolée dans l'espace. Elle a rejoint la Station spatiale internationale à bord d'une capsule Soyouz, pour un passage de quatre jours au cours duquel elle sortira du complexe orbital !

Les trois membres de l'Expédition 38 et la torche olympique, avant de prendre place à bord de la capsule Soyouz. Le périple de la torche prendra fin à l’ouverture des Jeux de Sotchi, début février 2014. © Bill Ingalls, Nasa

Plus vite, plus haut, plus fort. Telle est la devise des Jeux olympiques modernes. À chaque Olympiade, les organisateurs cherchent l'idée la plus originale et jamais vue pour honorer cette devise. Cette année, les organisateurs des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi n'y sont pas allés par quatre chemins. Pour montrer que la Russie est toujours une des nations les plus fortes dans le domaine spatial, ils ont tout simplement décidé d'envoyer la torche olympique à bord de la Station spatiale internationale, l'endroit le plus haut où vivent et travaillent des Russes par le moyen de transport le plus rapide.

La torche, flamme éteinte pour des raisons évidentes de sécurité, a donc décollé à bord d'un lanceur Soyouz à destination de la Station spatiale internationale en compagnie de Mikhail Tyurin (Roscosmos), Koichi Wakata (Jaxa) et de Rick Mastracchio (Nasa), trois des six membres de l'Expédition 38. Ils ont rejoint le complexe orbital jeudi à 10 h 34 TU, quelques heures après le lancement.

Décollage depuis Baïkonour, au Kazakhstan, du lanceur russe Soyouz qui transporte la torche olympique. Celle-ci a rejoint l’ISS après un vol de six heures. © Bill Ingalls, Nasa

Non contents de l'envoyer à bord de la Station spatiale internationale, les organisateurs des Jeux olympiques de Sotchi ont également décidé de lui faire faire un petit tour à l'extérieur de la station. Pour cela, deux cosmonautes sortiront dans l'espace avec la torche pour une activité extravéhiculaire de quatre heures. Si ce n'est pas la première fois qu'une torche olympique voyage à bord d'un engin spatial (elle a été embarquée à deux reprises dans une navette), ce sera la première fois qu'une torche sort dans l'espace.

Neuf astronautes et une torche olympique à bord de l’ISS

La présence de la torche olympique à bord de la Station a contraint la Nasa et Roscomos à modifier l'agenda de la rotation des équipages. Résultat : neuf astronautes se trouvent à bord de l'ISS en ce moment. Depuis l'arrêt des vols de navette en juillet 2011, jamais la station n'avait été occupée par un si grand nombre de personnes. Cela s'explique par le principe de la rotation des équipages qui montent et redescendent par groupe de trois. En effet, la Station est occupée en permanence par un équipage de six personnes. Au moment de la rotation, tous les six mois, trois d'entre eux redescendent sur Terre et sont remplacés quelques jours plus tard par trois nouveaux astronautes.

Évidemment, la torche olympique ne va pas rester six mois à bord de l'ISS. L'équipage de relève est donc arrivé avant le départ des trois astronautes qu'il doit remplacer. Ces trois astronautes, l'Américaine Karen Nyberg (Nasa), le Russe Fyodor Yurchikhin (Roscosmos) et l'Italien Luca Parmitano (Esa), à bord de l'ISS depuis le mois de mai, redescendront avec la torche le 11 novembre à bord d'une capsule Soyouz.

À son retour sur Terre, la flamme n'en aura pas terminé avec son parcours de plusieurs milliers de kilomètres, jalonné d'étapes surprenantes qui doivent l'amener jusqu'à Sotchi, le jour de l'ouverture des Jeux. La torche gravira ainsi le mont Elbrouz, plus haut sommet d'Europe, et descendra au fond du lac Baïkal, le plus profond du monde.

Cela vous intéressera aussi