Le sport est bon pour la santé, mais ce n’est pas un moyen efficace pour maigrir. © alfa27, Fotolia

Santé

Le sport fait-il maigrir ?

Question/RéponseClassé sous :Sport , médecine , obésité

L'activité physique est souvent décrite comme un moyen efficace pour perdre du poids. Pourtant, de nombreuses études scientifiques montrent que cette perte est très limitée, voire que plus de sport peut  même faire grossir ! Explications.

A priori, cela paraît simple : plus d'activité physique entraîne plus de dépense énergétique et donc plus de perte de poids. Vous avez ainsi déjà forcément lu de nombreux articles sur le thème « combien de temps faut-il courir pour brûler les calories d'un gâteau au chocolat » ou « il faut 1 heure 15 minutes de vélo pour compenser une part de pizza ». Et pourtant, de nombreux scientifiques mettent en garde contre cette idée qu'ils estiment erronée. « Une personne obèse ne perdra par un gramme en faisant de l'exercice », résume Aseem Malhotra, auteur d'un éditorial dans le British Journal of Sports Medicine, qui dénonce un « mythe » entretenu par les industries agroalimentaires pour vous déculpabiliser de manger leurs produits gras et sucrés.

Le sport donne faim

En réalité, la perte de poids est souvent beaucoup moins importante qu'attendu. Selon une étude publiée dans le Journal of Strength Conditioning Research menée sur 81 femmes, la perte de poids après un programme de 12 semaines d'exercices d'aérobic est quasi nulle, 55 % d'entre elles ayant même gagné du poids. Pire : les participantes n'ont pas non plus perdu de masse grasse. D'après les chercheurs, ce piètre résultat serait dû au fait que nous « compensons » la dépense d'énergie supplémentaire en mangeant plus. « Il existe une régulation du poids au niveau du cerveau », explique ainsi Patrick Tounian, professeur de pédiatrie et chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatrique de l'hôpital Armand-Trousseau à Paris. « Chaque individu est réglé à un poids de référence génétiquement déterminé. Lorsque l'on augmente sa dépense d'énergie, donc son activité physique, ou lorsque l'on se restreint au niveau alimentaire, le cerveau se débrouille pour prendre le relais et assurer les besoins énergétiques », détaille le médecin.

Après une séance d’exercice, on a tendance à se lâcher plus facilement sur la nourriture. © grki, Fotolia

Autre conclusion étonnante : faire 30 minutes de sport quotidien permettrait de perdre plus de poids que pratiquer une heure par jour, explique une étude danoise qui a suivi 60 personnes en surpoids pendant 13 semaines. « Ceux qui s'entraînaient 30 minutes évoquaient des ressources en énergie plus importantes et plus de motivation pour s'entraîner et suivre un rythme de vie sain », explique ainsi Astrid Jespersen de l'université de Copenhague. À l'inverse, ceux qui s'entraînaient une heure par jour « se sentaient épuisés juste après, démotivés et moins ouverts aux changements d'attitude ».

Le métabolisme de base ralentit

Un troisième effet vient contrecarrer la perte de poids liée à l'exercice : l'adaptation du métabolisme à l'effort. Le métabolisme de base, l'énergie dépensée par le corps au repos, représente ainsi 60 % à 80 % de la dépense énergétique totale. Or, cette activité « de base » a tendance à ralentir lorsque l'on pratique une activité physique pour économiser l'énergie, ce qui amoindrit le gain de l'exercice. Enfin, il y a d'énormes différences au niveau des individus. Certaines familles ont par exemple un quotient respiratoire plus bas et vont donc oxyder une plus grande quantité de lipides lors de l'effort.

Il n'est pas question ici de dire que le sport ne sert à rien : avoir une activité modérée a un impact positif sur la prévention du diabète de type 2, des maladies cardiovasculaires ou même de la dépression, attestent de nombreuses études. Mais miser sur vos séances de jogging pour perdre rapidement du poids est un mauvais pari. Seule une alimentation équilibrée accompagnée d'une réduction durable des apports caloriques est susceptible de faire maigrir à long terme.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi