Pour lutter contre la prise de poids des enfants et adolescents, on préconise généralement une activité physique. Les sports collectifs, plus précisément, seraient efficaces et leur pratique permettrait de réduire les risques d'obésité de 26 %.
Cela vous intéressera aussi

La courbe de poids de votre enfant s'affole ? Inscrivez-le dans un club de basket, de hand ou encore de rugby. Selon un travail américain, le fait de pratiquer au moins deux sports collectifs permettrait de réduire de 26 % le risque d’obésité.

Une équipe de l'université Harvard, près de Boston, a enquêté par téléphone auprès de 1.718 collégiens et leurs parents. Les auteurs ont pris en compte de multiples paramètres : régime alimentaire, pratique sportive au collège et en dehors de ce dernier, poids, taille...

Au total, 29 % de la cohortecohorte présentait soit un surpoidssurpoids, soit une obésitéobésité. Les résultats observés par les auteurs ont fait ressortir une relation inversement proportionnelle entre l'évolution de la courbe de poids et la pratique de sports collectifs, ou encore avec l'utilisation de la bicyclettebicyclette pour se rendre au collège.

La pratique de sports collectifs, comme le rugby, est une bonne solution de prévention de l'obésité. © Phovoir

La pratique de sports collectifs, comme le rugby, est une bonne solution de prévention de l'obésité. © Phovoir

Les sports d'équipe contre l'obésité

Ils estiment ainsi que « si tous les adolescents pratiquaient au moins deux sports d'équipe, on pourrait en attendre une réduction de 26 % de la prévalenceprévalence de l'obésité. Et si tous se rendaient au collège à pied ou à bicyclette, au moins 4 jours par semaine, on pourrait en attendre une réduction de 22 % ».

« La pratique d’un sport collectif figure parmi les activités physiques les plus bénéfiques en matièrematière de lutte contre le surpoids ou l'obésité », explique Keith M. Drake. Ce dernier va même jusqu'à proposer d'intégrer les sports collectifs aux stratégies de lutte contre l’obésité.