Santé

Exercices pour la santé cardio-vasculaire : la durée prévaut sur l'intensité

ActualitéClassé sous :vie , maladies cardio-vasculaire , état de santé

La quantité d'exercice pourrait être plus importante que son intensité en termes de santé cardio-vasculaire, selon des chercheurs du Duke University Medical Center.

L'exercice physique c'est bon pour la santé cardio-vasculaire.

La découverte de la valeur de l'exercice modéré pourrait être une nouvelle encourageante pour tous ceux qui pensent, de manière erronée, que seul l'exercice intense est à même d'améliorer leur état de santé. Les chercheurs ont évalué les effets de l'intensité et de la quantité d'exercice chez des hommes et des femmes sédentaires en surpoids.

"Un régime d'exercice modéré consistant, sur une durée hebdomadaire, à marcher d'un pas soutenu sur une vingtaine de kilomètres, ou pendant 125 à 200 minutes, est suffisant pour entraîner une amélioration significative de la forme physique, en réduisant les risques de maladies cardio-vasculaires," indique Brian Duscha, principal auteur de l'étude, parue dans la revue Chest d'octobre. "En outre, un apport additionnel en quantité ou en intensité, par le biais d'une pente ou d'un jogging, augmenterait les gains," ajoute-t-il.

Les participants à l'étude ont recueilli les bienfaits de l'exercice sans perdre de poids, précisent les chercheurs. "Beaucoup de personnes se mettent à l'activité physique afin de perdre du poids, et lorsque cela ne se produit pas, ils arrêtent ; la vérité est que l'on peut améliorer sa santé cardio-vasculaire sans perdre de poids," rappellent-ils.

Les chercheurs ont suivi 133 personnes réparties en quatre groupes, afin de comprendre les effets des différentes quantités/intensités d'exercice : sans exercice, faible quantité/intensité modérée (équivalent à 20 kilomètres de marche par semaine), faible quantité/intensité forte (20 kilomètres de jogging par semaine) et grande quantité/forte intensité (équivalent à 32 kilomètres de jogging par semaine). Ils indiquent n'avoir pas détecté de différence significative entre le groupe faible quantité/intensité modérée, d'une part, et celui faible quantité/intensité forte, d'autre part. Le passage au groupe supérieur montre par contre une différence significative.

Cela vous intéressera aussi