Santé

La fréquence des cancers pourrait augmenter de 50% dans le monde

ActualitéClassé sous :médecine

La fréquence des cancers pourrait encore augmenter de 50% et il y aurait alors 15 millions de nouveaux cas par an en 2020, selon le World Cancer Report, l'examen le plus complet à ce jour de la situation. Ce document montre aussi clairement que l'adoption de modes de vie sains et les mesures de santé publiques prises par les gouvernements et les professions de santé pourraient retourner cette tendance et éviter jusqu'à un tiers des cas.

En 2000, les tumeurs malignes ont été à l'origine de 12% des quelque 56 millions de décès dans le monde, toutes causes confondues. Dans de nombreux pays, plus d'un quart des morts sont imputables au cancer. En 2000, 5,3 millions d'hommes et 4,7 millions de femmes ont développé une tumeur maligne et 6,2 millions d'êtres humains en sont morts.

Le rapport révèle également que le cancer est aussi devenu un grand problème de santé publique dans les pays en développement, avec des répercussions comparables à celles dans les pays industrialisés.

« Le World Cancer Report nous indique que la fréquence des cancers va augmenter à un rythme alarmant dans le monde, mais que nous pouvons agir en prenant immédiatement des mesures. Nous avons la possibilité d'endiguer cette augmentation. Le rapport demande aux gouvernements, aux professions de santé et au grand public de prendre d'urgence des mesures. On pourra ainsi éviter un tiers des cancers, guérir un deuxième tiers et assurer des soins palliatifs de qualité pour le dernier tiers », a déclaré le Dr Paul Kleihues, Directeur du CIRC et co-rédacteur du rapport.

Le World Cancer Report est un document concis de 351 pages décrivant la charge mondiale de morbidité, les causes du cancer, les principaux types de tumeurs malignes, le dépistage précoce et le traitement. Il est publié par le Centre international de Recherche sur le cancer (CIRC), qui fait partie de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le docteur Gro Harlem Brundtland, Directeur général de l'OMS, déclare : « Ce rapport nous donne une base pour prendre des mesures de santé publique et nous aide à atteindre nos objectifs : diminuer la morbidité et la mortalité du cancer, améliorer la qualité de vie des sujets atteints et de leur famille partout dans le monde ».

On peut donner quelques exemples de mesures qui auront un effet certain sur l'augmentation de la fréquence des cancers et permettront la prévention d'un tiers des cas :

  • Diminution de la consommation de tabac. La consommation de tabac reste le plus grand risque évitable de cancer. Au vingtième siècle, environ 100 millions de personnes sont mortes dans le monde de maladies liées au tabagisme.
  • La qualité des modes de vie et de l'alimentation joue un grand rôle. La consommation fréquente de fruits et légumes et l'exercice physique ont de réels effets
Cela vous intéressera aussi