La forme physique réduit de manière très importante chez les hommes les risques de maladies cardio-vasculaires, même lorsque leur taux de cholestérol est élevé.
Cela vous intéressera aussi

L'étude, menée par des chercheurs de la Queen's University, Peter Katzmarzyk, Chris Ardern et Ian Janssen, et du Cooper Institute Centres for Integrated Health Research (Dallas, Etats-Unis), montre que, sans tenir compte de leur niveau de cholestérolcholestérol, les hommes peuvent diminuer de moitié leur risque de décéder d'une maladie cardio-vasculaire, s'ils sont en bonne forme physiquephysique. Les résultats indiquent que pour une catégorie à risque donnée, la forme physique est associée à une réduction de plus de 50 % du risque de mortalité.

La notion de forme physique correspondait, dans le cadre de l'étude, à quatre à cinq segments d'activités de 30 minutes par semaine, équivalant à marcher, de manière hebdomadaire, de 130 à 138 minutes. Afin de mener leur étude, les chercheurs ont procédé à l'analyse des facteurs de risquefacteurs de risque cardio-vasculaire et de la santé cardio-respiratoire de 19.125 hommes âgés de 20 à 79 ans, traités en médecine clinique préventive, sur une période allant de 1979 à 1995.