Les points de côtés sont ce qui rend la respiration difficile quand on court. Bien que cela n'aide pas à soulager la douleur, sachez que les points de côté sont un problème très courant chez les coureurs.

Cela vous intéressera aussi

Le point de côté se manifeste par une douleurdouleur soudaine située sous les cotes et une difficulté à respirer (souffle coupé), obligeant à l'arrêt lors de la course. Il serait lié à une crampe du diaphragmediaphragme, le muscle qui sépare le thoraxthorax de la cavité abdominalecavité abdominale et qui est fortement sollicité lors de l'accélération du rythme respiratoire. Une mauvaise oxygénation pourrait déclencher cette contracturecontracture. Un afflux sanguin au niveau de la raterate et du foiefoie ou une irritation de la plèvre peuvent également déclencher un point de côté.

Éviter les points de côté

Le point de côté survient lors d'un effort cardiovasculaire, souvent chez les personnes peu entraînées ou peu habituées à l'effort. Voici quelques conseils qui réduisent les chances d'apparition.

  • Manger 2 à 3 heures avant l'effort : la digestiondigestion entraîne un afflux sanguin au niveau de l'abdomenabdomen qui peut affecter le diaphragme.
  • Buvez modérément avant de courir, mais pensez à vous hydrater par petites gorgées lors de l'effort.
  • Ne pas partir trop vite : l'accélération de la fréquencefréquence respiratoire ne doit pas être trop brutale
  • Apprendre à bien respirer : évitez d'avoir une respiration saccadée et essayez de calquer le rythme respiratoire sur celui de la foulée, sans chercher à forcer sur l'expiration.
  • S'entraîner régulièrement : les échanges sanguins se font alors plus facilement
  • Muscler le haut du corps : un tronc stable et des abdominaux musclés limitent les mouvementsmouvements de rotation des organes internes.

Se débarrasser d’un point de côté

Le point de côté se dissipe généralement rapidement lorsqu'on s'arrête, mais ils existe des astuces pour le faire passer plus vite.

  • Effectuez des inspirations en gonflant la poitrine et le ventre en inspirant et expirant lentement et profondément
  • Massez la zone douloureuse ou appuyez au niveau de la contracture
  • Étirez-vous du côté opposé à la douleur
  • Penchez-vous vers l'avant en essayant de toucher les orteils avec les doigts (ce mouvement relâche le diaphragme).