L'ibuprofène serait plus efficace que la codéine contre la douleur

Classé sous :antalgique , ibuprofène , codéine

La codéine est l'un des antidouleurs les plus prescrits en Europe et aux États-Unis, avec une augmentation inquiétante de la consommation ces dernières années. Comme les autres opioïdes, la codéine présente des risques importants de surdosage et de dépendance. Cet antalgique opiacé serait pourtant moins efficace contre la douleur qu'un simple comprimé d'ibuprofène sans ordonnance, selon une nouvelle étude de l'université McMaster au Canada, parue dans le Canadian Medical Association Journal(CMAJ).

Les chercheurs ont inclus dans leur étude plus de 40 essais cliniques comprenant  5.112 patients qui s'étaient vu prescrire des antidouleurs à la suite d'une opération. Sur une échelle de douleur de 1 à 10, les patients ont ainsi noté une amélioration plus importante avec les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) qu'avec la codéine après 6 et 12 h ; et ils ont connu moins d'effets indésirables comme des saignements.

« Les AINS constituent une alternative bon marché et efficace aux opioïdes pour les douleurs post-opératoires, concluent les auteurs. De plus, ils n'entraînent pas de risque de dépendance ». Les anti-inflammatoires ne sont toutefois pas non plus sans risque. Ils peuvent causer des nausées, douleurs ou brûlures d'estomac, des ulcères ou des hémorragie du tube digestif.

La codéine est un antalgique opiacé qui présente un risque élevé d’intoxication. © oceane2508, Adobe Stock