Des dents plus blanches sans traitement, c’est possible. © jayzynism, Fotolia

Santé

Dents blanches : cinq conseils faciles

Question/RéponseClassé sous :dents , hygiène bucco-dentaire , plaque dentaire

Comment afficher un sourire éclatant sans recourir à de lourds traitements blanchissants ? En adoptant ces astuces qui vont éliminer les taches et blanchir vos dents sans danger.

La première règle pour garder des dents blanches est de suivre une bonne hygiène bucco-dentaire : brossage deux à trois fois par jour pendant au moins une minute, fil dentaire pour éliminer les résidus et détartrage régulier chez le dentiste. Malgré tout, certaines personnes ont des dents naturellement plus blanches que d'autres. Voici comment vous pouvez agir sans les fragiliser.

Les aliments à éviter…

La sauce tomate, les betteraves, les fruits pigmentés (grenades, myrtilles...) ou le curry contiennent des colorants naturels qui peuvent laisser des traces sur les dents. Le vin rouge et le thé noir renferment des tanins qui rendent les dents grises quand on en consomme trop souvent. Les jus de fruits et les colas, acides, rendent l'émail plus sensible aux taches. Enfin, le tabac produit des taches jaunes et brunes en raison de la nicotine et du goudron.

…Et les aliments à privilégier

À l'inverse, certains aliments ont un pouvoir « nettoyant ». La fraise contient, par exemple, de l'acide malique qui est un astringent naturel. La pomme, l'ananas, les légumes verts et les carottes permettent également d'atténuer les taches. Les produits croquants, comme les noix ou les noisettes jouent un rôle d'exfoliant en éliminant la plaque dentaire. Attention au jus de citron, souvent recommandé pour blanchir les dents : très acide, il attaque l’émail des dents qui vont devenir plus sensibles et poreuses.

Les pommes et les fraises ont un pouvoir astringent naturel. © ilietus, Fotolia

Alterner les dentifrices

Les dentifrices anti-taches blanchissent les dents via une action physique (grâce, par exemple, à la silice) et chimique (autre exemple, avec de l'hexamétaphosphate de sodium). Mais une utilisation prolongée de ce type de dentifrice peut fragiliser l'émail et sensibiliser la dentine. Il est donc conseillé d'alterner un dentifrice normal, de préférence au fluor pour reminéraliser les dents, et un dentifrice blanchissant.

Appliquer du bicarbonate de sodium

Le bicarbonate de soude ou de sodium est constitué de petits cristaux qui polissent les dents. Il figure d'ailleurs souvent dans la liste des ingrédients des dentifrices blanchissants. On peut en saupoudrer un peu sur sa brosse à dents et frotter doucement pour éliminer les taches. Mais son effet abrasif risque à la longue d'endommager l'émail : un brossage une fois tous les dix jours est donc amplement suffisant. Evitez pour la même raison les dentifrices blanchissants « naturels » à base de charbon ou d'argile, trop agressifs.

Créer un effet d’optique

Certains dentifrices blancheur n'agissent pas sur l'émail mais se contentent de donner une teinte légèrement bleutée à la dent pour créer un effet éclatant ou de rougir la gencive pour accentuer le contraste. On peut aussi agir sur le teint : un effet « bonne mine » (auto bronzant ou maquillage) va atténuer des dents jaunes. Une couleur de rouge à lèvre foncée comme le fuchsia ou le pourpre vont accentuer l'éclat des dents blanches mais rendre les dents jaunes encore plus ternes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi