Il n’existe pas de mélanine produisant un pigment rose. © Oleg Gekman, Adobe Stock
Santé

Pourquoi ne peut-on pas avoir des cheveux verts ou roses ?

Question/RéponseClassé sous :Cheveux , couleur des cheveux , mélanine

Bien qu'il existe une nuance considérable de teintes de cheveux, on n'a encore jamais vu de personnes avec des cheveux naturellement verts, bleus ou roses. Pourquoi nos cheveux ne peuvent-ils pas être de n'importe quelle couleur ?

Si certaines personnes se teignent les cheveux en rose ou bleu, ces colorations n'ont absolument rien de naturel. Les cheveux peuvent être blonds, roux, marron ou noirs, et blancs quand ils vieillissent, mais c'est tout. Car ce qui donne la couleur aux cheveux, c'est la mélanine. Ce pigment est contenu dans des organites intracellulaires appelés mélanosomes, et synthétisé dans le follicule pileux à partir d'un acide aminé incolore, la tyrosine. Or, celui-ci ne peut produire que deux types de mélanine : l'eumélanine, marron-noir, et la phéomélanine, plutôt jaune-rouge. C'est la quantité et la concentration de ces deux pigments qui détermine la couleur du cheveu. Bien qu'il n'existe pas de « gène blond » ou de « gène roux », ce sont bien les gènes qui définissent la fabrication d'eumélanine ou de phéomélanine.

L’albinisme est dû à une anomalie génétique qui empêche la production de mélanine. © zinkevych, Adobe Stock

Cheveux blancs et albinisme : deux causes différentes

Les cheveux gris ou blancs ne sont eux pas issus d'une variété spéciale de mélanine grise, mais apparaissent lorsque les mélanocytes cessent de produire de la mélanine. Les cheveux deviennent alors blancs, moins souples et plus fragiles. Les personnes albinos souffrent, elles, d'une anomalie génétique qui fait qu'elles ne produisent pas les enzymes nécessaires à la transformation de la tyrosine en mélanine. Le cheveu ne possède donc aucun pigment.

Et chez les animaux ?

Mais pourquoi le corps n'est-il capable de ne produire que deux variétés de mélanine ? La théorie évolutionniste suggère que des cheveux trop voyants auraient empêché les premiers humains de se cacher des prédateurs dans la savane. On remarque d'ailleurs qu'il n'existe aucun animal à poils roses ou bleus. Les paresseux ont bien un pelage vert, mais cette couleur est due à une algue symbiotique qui pousse sur leur fourrure. Quant au caméléon, sa capacité à changer de couleur est due à des cellules spéciales appelées chromatophores, qui produisent chacune différents pigments. Ces cellules sont d'ailleurs présentes aussi dans la peau humaine, mais chez le caméléon elles peuvent se rétracter ou se déformer pour réfléchir la lumière selon la couleur de leur environnement.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !