Le caméléon est célèbre pour sa capacité à changer de couleur et à se camoufler dans son environnement. Mais comment fait-il ?

Les caméléons disposent de plusieurs méthodes pour changer leur coloration. Ils utilisent habilement les pigmentairespigmentaires de leur dermederme : les chromatophoreschromatophores.

Les chromatophores du caméléon

Le caméléon dispose de plusieurs types de chromatophores, chacun contenant un pigment différent :

  • les caroténoïdes des érythrophores sont responsables des couleurs rouge et orange ;
  • les ptéridines des xanthophores colorent la peau en jaune ;
  • la mélaninemélanine des mélanophores donne les tons noirs et bruns.

Les iridophores, ou guanophores, produisent une coloration « structurelle ». Des nanocristaux de guanineguanine, organisés en couches, réfléchissent différemment les longueurs d'ondelongueurs d'onde de la lumièrelumière. Ils produisent ainsi des tonalités flamboyantes.

Le caméléon panthère (<em>Furcifer pardalis</em>) est originaire de Madagascar. © mbridger68, fotolia
Le caméléon panthère (Furcifer pardalis) est originaire de Madagascar. © mbridger68, fotolia

Comment le caméléon change-t-il de couleur ?

Pour les changements de couleurcouleur des teintes sombres, la contraction de petits muscles déforme les cellules pigmentaires, modifiant la distribution des pigments à l'intérieur des chromatophores. Concentrés, ces pigments forment seulement un petit point peu visible, tandis que dispersés, ils sont bien visibles.

En 2015, des chercheurs suisses ont démontré chez certaines espèces, comme le caméléon panthère, un contrôle de la disposition géométrique des nanocristaux, à l'échelle microscopique, dans les iridophores. (Voir l'article de Nature et le communiqué de l'université de Genève.) Il en existe deux couches.

La première couche réfléchit normalement le bleu. Mais quand l'animal est excité, ce réseau de cristaux se relâche et réfléchit aussi le rouge et le jaune.

La seconde couche, plus profonde, porteporte des cristaux un peu plus gros, qui réfléchissent les infrarougesinfrarouges. Le contrôle de ce réseau cristallin sert, lui, à la régulation thermique du caméléon.

Pourquoi change-t-il de couleur ?

Le camouflage est l'explication la plus souvent avancée. C'est le cas particulièrement chez certaines espèces.

La cause la plus fréquente est le changement d'humeur : stressstress, peur ou excitation sexuelle devant un partenaire possible ou un concurrent probable. Ces reptiles utilisent le changement de couleur pour communiquer. 

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le besoin de se camoufler du caméléon est secondaire. Se fondre à l'environnement n'est pas une priorité pour ses animaux qui peuvent se déplacer très rapidement et se mettre facilement à l'abri du danger. De nombreuses espèces de caméléons sont capables de courir jusqu'à 30 kilomètres à l'heure. 

Généralement, lorsque le caméléon fait la cour à une femelle ou s'il est en danger, ses couleurs sont plus vives. Lorsque vous l'apercevez calme et détendu, ses couleurs seront plus douces et naturelles. 

Le caméléon est un reptile incroyable capable de modifier sa couleur en très peu de temps. Les couleurs sont différentes en fonction du type de caméléon, les caméléons terrestres ont une palette de couleurs sombre qui tend vers le brunâtre. Les caméléons arboricoles peuvent être bleu, vert et jaune. 

Dans le monde, il existe environ 200 espèces différentes de caméléons et tous ne sont pas capables de changer de couleur. En fonction de l'espèce, ils ont une gamme de couleurs plus ou moins étendue.

Voir aussi

Partez à la découverte d'un nouvel animal sur bête de sciences, le podcast de Futura