En fonction de la température, la taille de la tour Eiffel peut varier de plusieurs centimètres. © Pexels, Pixabay License

Planète

Pourquoi la tour Eiffel change-t-elle de taille ?

Question/RéponseClassé sous :monuments , tour eiffel , taille de la tour Eiffel

324 mètres. C'est la hauteur officielle de la tour Eiffel. Mais celle-ci varie de quelques centimètres au fil des saisons. La conséquence d'un phénomène bien connu des physiciens.

En 1889, Paris accueille la dixième édition de l'Exposition universelle comme une vitrine des réalisations industrielles de différents pays du monde. Et c'est à cette occasion que la tour Eiffel est construite. Depuis, elle a accueilli des centaines de millions de visiteurs. Des visiteurs toujours impressionnés par sa taille, mais qui ignorent sans doute que celle-ci n'est en réalité pas immuable.

À l'origine, la tour Eiffel mesurait 312 mètres de haut. De quoi en faire pendant longtemps le monument le plus élevé du monde. Et pendant encore plus longtemps, la structure la plus haute de France. Depuis, l'ajout d'antennes en son sommet est venu régulièrement en rehausser la taille. Sa hauteur officielle actuelle est de 324 mètres grâce à un dernier émetteur UHF installé en l'an 2000. Mais c'est sans compter quelques variations saisonnières.

Le fer puddlé qui constitue la majeure partie de la tour Eiffel se révèle particulièrement sensible aux variations de température. Ici, un puddler coulant le laitier hors du four de puddlage après avoir extrait les boules de fer. © National Photo Company Collection, Wikipedia, Domaine public

La dilatation thermique

Car la tour Eiffel est constituée d'une charpente métallique pesant quelque 7.300 tonnes. Son poids total est de l'ordre de 10.100 tonnes. Et tout, ce fer reste à la merci d'un phénomène physique que l'on appelle la dilatation thermique. Un phénomène qui veut qu'à pression constante, le volume d'un corps augmente lorsque sa température augmente. Et inversement. Ainsi en été, la tour Eiffel - construite à partir de matériaux dont le coefficient de dilatation apparaît relativement important - a tendance à grandir et en hiver, à s'affaisser de quelques centimètres. Elle peut perdre jusqu'à 10 centimètres lorsqu'il fait froid. Tout en gagnant jusqu'à 20 centimètres lorsque les températures augmentent vraiment.

La dilatation thermique est aussi à l'origine d'un autre phénomène : le fait que la tour Eiffel peut pencher avec la chaleur. Il suffit pour cela que le soleil chauffe un côté de la Dame de fer qui se met alors à s'incliner légèrement du côté opposé. Pas de plus de quelques centimètres toutefois.

Les vents violents peuvent faire osciller le haut de la structure. Comme en décembre 1999, lorsque la tempête Lothar a soufflé sur Paris à quelque 115 km/h et fait vaciller la tour avec une amplitude de 13 centimètres.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi