Santé

Alerte au poison dans des boîtes de haricots verts !

ActualitéClassé sous :médecine , poison , haricots verts

Une plante très toxique s'est glissée dans des conserves de haricots verts distribuées par les magasins U et Leclerc. Confusion mentale, accélération du pouls, sécheresse de la bouche : les effets sont importants et l'intoxication ne nécessite que de faibles quantités. Les boîtes ont été retirées de la vente. S'il en reste dans vos placards, jetez-les...

La discrète Datura stramonium, ou stramoine, est une solanacée commune mais très toxique. © Unclesam / Fotolia

Trois personnes en France ont été victimes d'intoxication par un bouton de fleur de Datura stramonium, contenu dans des conserves de haricots verts. La Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) et la Direction générale de la Santé (DGS) recommandent de ne pas consommer certaines conserves de haricots verts, distribuées par des magasins des enseignes U et Leclerc.

Les produits concernés ont été fabriqués à partir de la même récolte de haricots verts et portent les références suivantes : marques U et Notre Jardin (Leclerc), Numéro de lot : L9 244 047
- Haricots verts extra-fins, 850 ml ;
- Haricots verts extra-fins, 425 ml ;
- Haricots verts très fins, 425 ml.

Les centres antipoison prêts à intervenir

« Les distributeurs ont retiré ces produits des rayons et informent les consommateurs par voie d'affichage dans les magasins », expliquent la DGCCRF et la DGS. Les personnes qui en auraient consommé « doivent contacter leur médecin traitant si elles présentent, dans les heures suivant la consommation du produit, les symptômes suivants : sécheresse de la bouche ou des yeux, dilatation anormale des pupilles, pouls accéléré, état de confusion et agitation ».

Datura stramonium est une plante très commune que l'on retrouve dans les champs et les friches. « Elle est toxique. De très petites quantités suffisent pour déclencher une intoxication ». Les professionnels de santé ont été informés, ainsi que les Centres antipoison qui peuvent être contactés en cas de survenue de ces signes évocateurs suite à la consommation de ces produits. Pour consulter la liste des centres antipoison, rendez-vous sur www.centres-antipoison.net.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi