Santé

Vieillissement cérébral pathologique : les démences

Dossier - Du vieillissement cérébral à la maladie d’Alzheimer, décryptage scientifique
DossierClassé sous :médecine , vieillessement , Alzheimer

-

La principale cause de démence à travers le monde est la maladie d’Alzheimer. Selon les estimations, le nombre de cas devrait tripler d’ici 2050. Pour mieux comprendre les mécanismes de cette maladie, il faut plonger dans une analyse scientifique approfondie du vieillissement cérébral.

  
DossiersDu vieillissement cérébral à la maladie d’Alzheimer, décryptage scientifique
 

Pour déterminer avec exactitude l'étiologie d'une pathologie démentielle, l'examen anatomopathologique post-mortem est le seul à garantir un diagnostic précis. Mais, de nouveaux biomarqueurs d'Alzheimer permettraient des diagnostics plus précoces, à un stade prédémentiel de la maladie.

Détecter les démences. © Maksym Dykha - Shutterstock

Par Christophe Büla, Sabine Joray, Stephan Eyer, Italo Simeone et Vincent Camus

L'épidémie silencieuse des pathologies démentielles, conséquence du vieillissement démographique, ne se limite plus aux seuls pays développés mais gagne aussi les pays en voie de développement. L'impact des pathologies démentielles sur les actes de la vie quotidienne, la qualité de vie des malades qui en sont atteints et de leurs proches, en rendent essentiels le dépistage, le diagnostic positif, et le diagnostic différentiel. À ce jour encore, seul l'examen anatomopathologique post-mortem permet d'identifier avec certitude l'étiologie d'une pathologie démentielle.

 Tomographie par émission de positons (PET Scan en anglais) d’un cerveau en santé en comparaison avec un cerveau atteint d’Alzheimer à un stade précoce. © Institut Douglas, Flickr, Licence Creative Commons, by nc sa 2.0
Les troubles causés par la maladie d’Alzheimer sont variés. © DR

Les étiologies les plus fréquentes en sont la maladie d'Alzheimer, la démence vasculaire, la maladie à corps de Lewy diffus, la démence fronto-temporale. Cependant, une démarche diagnostique rigoureuse qui associe examen clinique et neurologique, évaluation neuropsychologique structurée, examens paracliniques en particulier de neuro-imagerie et par dosages de marqueurs biologiques périphériques (sang et LCR), permet de poser dans la grande majorité des cas le diagnostic. 

Ci-dessus, le tableau indique les critères NINCDS-ADRDA pour la démence de type Alzheimer. © DR

Le développement de nouveaux biomarqueurs de la maladie d'Alzheimer, permet maintenant d'envisager des diagnostics plus précoces, à un stade prédémentiel de la maladie. Les nouveaux critères diagnostiques proposés pour la maladie d'Alzheimer décrivent ainsi des critères diagnostiques pour le stade prédémentiel, ce qui pourrait augmenter l'efficacité de traitements curatifs actuellement en cours de développement, s'ils venaient à faire preuve d'une réelle efficacité.