Santé

Production des spermatozoïdes chez l'homme

Dossier - Infertilité et stérilité
DossierClassé sous :médecine , stérilité , infertilité

-

L'infertilité - ou stérilité - touche aussi bien les hommes que les femmes. Le recul de l'âge de la première grossesse, la prévalence de l'obésité ainsi que certains facteurs environnementaux sont autant de causes possibles de la progression des problèmes de fertilité en France.

  
DossiersInfertilité et stérilité
 

Chez l'homme, la production de spermatozoïdes est continue de la puberté jusqu'à la fin de la vie. Certaines cellules du testicule (les cellules interstitielles de Leydig) sécrètent l'hormone mâle : la testostérone. Cette production qui commence à la puberté est continue chez l'homme adulte.

Schéma d'une coupe de testicule. Les cellules de Leydig fabriquent la testostérone qui stimule la formation des spermatozoïdes. Source : adapté depuis un schéma de la banque de schémas de SVT, académie de Dijon.

La testostérone stimule la production des spermatozoïdes, mais ce n'est pas la seule hormone impliquée. Comme chez la femme, la LH et la FSH libérées par l'hypophyse exercent un contrôle sur l'activité des organes reproducteurs. L'hypothalamus agit sur l'hypophyse par une autre hormone : la GnRH. Dans les testicules, les spermatozoïdes sont libérés dans de longs tubes appelés tubes séminifères, puis ils sont stockés dans l'épididyme.

Au fur et à mesure de leur progression dans l'épididyme, les spermatozoïdes acquièrent leur motilité.

Au cours de l'éjaculation, les spermatozoïdes passent dans les canaux déférents puis l'urètre.