Santé

Le traitement de l'infertilité : l'ICSI

Dossier - Infertilité et stérilité
DossierClassé sous :médecine , stérilité , infertilité

-

L'infertilité - ou stérilité - touche aussi bien les hommes que les femmes. Le recul de l'âge de la première grossesse, la prévalence de l'obésité ainsi que certains facteurs environnementaux sont autant de causes possibles de la progression des problèmes de fertilité en France.

  
DossiersInfertilité et stérilité
 

L'ICSI (injection intracytoplasmique du spermatozoïde) est une variante de la FIVETE. L'ICSI est utilisée en cas d'anomalies des spermatozoïdes. Il a été observé que pour que l'ovule soit fécondé, il fallait qu'un grand nombre de spermatozoïdes l'entoure. Or, cela peut poser problème si le sperme du conjoint est peu concentré. De plus, pour féconder l'ovule, le spermatozoïde doit s'accrocher à l'enveloppe de l'ovocyte et la traverser grâce à des enzymes.

Injection d'un spermatozoïde par une micro-pipette. © Nevodka - Shutterstock

En cas d'anomalies des spermatozoïdes, cette étape peut être problématique. C'est pourquoi une nouvelle technique est venue améliorer la FIVETE : elle consiste à ne prendre qu'un spermatozoïde et à l'injecter directement dans l'ovocyte, à l'aide d'une micro-pipette. Toutes les autres étapes de l'ICSI sont comparables à celles de la FIVETE (stimulation ovarienne, ponction des ovocytes...). Cette technique réussit dans environ 30 % des cas.