Sciences

Dossier : la grossesse extra-utérine, du diagnostic au traitement

ActualitéClassé sous :Vie du site , grossesse , grossesse extra-utérine

Découvrez le dossier « Les dangers de la grossesse extra-utérine ». Parmi les troubles liés à la grossesse, la grossesse extra-utérine, aussi appelée nidation ectopique, peut prendre différentes formes et compromettre la fertilité de la femme enceinte, voire engager son pronostic vital. 

Embryon de dix millimètres issu d'une grossesse ectopique. Dans de nombreux cas, la grossesse extra-utérine peut nécessiter une prise en charge hospitalière d’urgence. © Ed Uthman, Wikipédia, DP

Le ventre rond, le teint épanoui, l'arrivée prochaine d'un nouveau petit être... La grossesse est souvent un moment de bonheur. Elle marque une étape importante dans la vie intime, et l'espoir de transmettre quelque chose à son enfant. Bien qu'elle se déroule correctement dans la plupart des cas, environ 2 % sont des grossesses extra-utérines, encore appelées grossesses ectopiques.

 

La grossesse extra-utérine est l'implantation et le développement d'un ovule fécondé à l'extérieur de la paroi utérine. Chaque année en France, le milieu médical estime à environ 2 % le nombre de grossesses extra-utérines, soit 14.000 cas.

 

Il existe plusieurs sortes de grossesses extra-utérines, dans la mesure où le zygote s'arrête où il veut. Cette différenciation est avant tout une question de localisation. Un premier distinguo peut être dressé. En effet, on différencie aisément deux sortes de grossesses extra-utérines. L'une est dite fonctionnelle, l'autre est connue pour être organique.

 

Outre les signes classiques d'une grossesse normale, d'autres symptômes bien particuliers sont apparus pour diagnostiquer une grossesse extra-utérine. De plus, il existe des causes multiples qui alertent les femmes pouvant en développer une.

 

L'évolution de la grossesse extra-utérine est différente selon les femmes, les antécédents et si le diagnostic a été révélé relativement tôt. Toutefois, des complications peuvent survenir. Cela impose une prise en charge médicale, car la GEU peut aboutir à une issue fatale pour la patiente.

 

En cas de doute ne serait-ce que de grossesse, il est important de prendre rendez-vous avec son médecin traitant puis son spécialiste pour pouvoir détecter au mieux et au plus vite une grossesse extra-utérine. La prise en charge en sera facilitée.

 

Outre la réanimation en cas de collapsus, il existe une variété de traitements de la grossesse extra-utérine afin de prévenir d'éventuelles complications. Une multitude de traitements contre la GEU est à portée des médecins et des patientes pour éviter le problème de la récidive, pour assurer une certaine qualité de la fertilité et limiter les risques de décès des femmes subissant une grossesse extra-utérine.

 

Élisabeth Paganelli, gynécologue, vice-présidente du pôle de gynécologie médicale du Syngof (Syndicat national des gynécologues et obstétriciens de France), revient sur les différents aspects de la grossesse extra-utérine.

 

Voici une liste d'ouvrages pour en savoir plus sur les grossesses extra-utérines, du diagnostic au traitement.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi