Santé

Insémination artificielle

Dossier - Infertilité et stérilité
DossierClassé sous :médecine , stérilité , infertilité

-

L'infertilité - ou stérilité - touche aussi bien les hommes que les femmes. Le recul de l'âge de la première grossesse, la prévalence de l'obésité ainsi que certains facteurs environnementaux sont autant de causes possibles de la progression des problèmes de fertilité en France.

  
DossiersInfertilité et stérilité
 

Une insémination artificielle consiste à déposer les spermatozoïdes directement dans la cavité utérine. En général, une stimulation ovarienne est réalisée au préalable. Lorsque la maturation des follicules est satisfaisante, l'ovulation est déclenchée par injection d'un médicament qui va provoquer le pic de LH.

Insémination artificielle. © Alexonline - Shutterstock.

Le sperme utilisé pour l'insémination est :

• soit celui du conjoint : il est alors recueilli le jour de l'insémination,
• soit celui d'un donneur. En France, le don de sperme est gratuit et anonyme. Le sperme des donneurs est congelé et transmis sous forme de paillettes aux médecins.

Comme les spermatozoïdes ne vont pas passer par la glaire cervicale, le sperme doit subir un traitement avant d'être introduit dans l'utérus. Ce traitement vise à reproduire ce qui se passe dans la glaire cervicale : sélection des spermatozoïdes mobiles, élimination des débris cellulaires... L'insémination artificielle est préconisée lorsque la glaire cervicale est trop épaisse (insémination avec sperme du conjoint) ou en cas de déficience des spermatozoïdes du conjoint (insémination avec sperme du donneur).