au sommaire


    Cela vous intéressera aussi

    Le terme in situ est une expression latine qui signifie « sur place », « dans la zone considérée ». Employé en médecine, il évoque une pathologie restant localisée sans envahir les tissus avoisinants. Il peut être aussi utilisé pour nommer un examen direct effectué sur une zone considérée et ne nécessitant pas de prélèvement.

    Qu’appelle-t-on carcinome in situ ?

    Le terme de carcinome in situ désigne un stade précoce du cancer quand il est confiné dans la zone où il s'est déclaré. Restant localisé dans l'épithélium, les cellules cancéreuses ne franchissent pas la lame basale pour envahir le tissu conjonctif sous-jacent. Dans le cadre du carcinome du sein, il correspond à un stade non invasifinvasif, restant situé soit au niveau des canaux galactophores (carcinome canalaire in situ CCIS), soit dans les lobules (carcinome lobulaire in situ CLIS). Ces deux cancers sont de bon pronostic, néanmoins le CCIS non traité peut présenter des risques d'extension.

     Cellule cancéreuse restant localisée dans l'épithélium© Jmarchn, Wikipedia Commons CC BY-SA 3.0
     Cellule cancéreuse restant localisée dans l'épithélium© Jmarchn, Wikipedia Commons CC BY-SA 3.0

    L’hybridation in situ : une technique d’exploration à l’intérieur des cellules

    HybridationHybridation in situ (HIS) est une méthode d'étude en biologie cellulaire pour mettre en évidence les constituants précis (séquences de nucléotidesnucléotides monobrin) dans les cellules de tissus. Le principe repose sur l'emploi de sondes nucléiques pour repérer un ARNARN ou un ADN dans le génomegénome. Cette sonde, séquence complémentaire de la cible, porteporte un complexe identifiable (fluorescence (FHIS), chromogène (CISH). En combinant les avantages de la biologie moléculairebiologie moléculaire et de l'histologiehistologie, cette méthode a diverses applicationsapplications en médecine. En effet, elle permet de détecter des virus ou  bactériesbactéries intracellulaires directement dans le tissu infecté, elle contribue au diagnosticdiagnostic prénatal d'anomalies chromosomiquesanomalies chromosomiques ou de toutes anomalies de structure du génome sans modifier l'architecture de la cellule. Elle aide la prise de décision thérapeutique, notamment en déterminant les profils génomiquesgénomiques de tumeurstumeurs cancéreuses.