Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] BigBrain, l’atlas 3D haute résolution du cerveau humain La collaboration entre des scientifiques allemands et canadiens a abouti à une modélisation ennull

La cellule de Purkinje a été décrite par Johannes Purkinje en 1837. Elle est l'élément central du réseau synaptique du cortexcortex cérébelleux (cortex du cerveletcervelet) car de nombreuses cellules du cervelet se projettent sur les cellules de Purkinje.

Cellules de Purkinje du cervelet

Les cellules de Purkinje se déploient dans les différentes parties du cervelet :

  • le corps cellulaire (soma), arrondi, légèrement ovoïde ou en forme de poirepoire, se trouve dans la couche moyenne du cortex cérébelleux. Il mesure environ 20 µm de diamètre,
  • l'arbre dendritique se trouve dans la couche moléculaire du cervelet. Les ramifications des dendrites sont très développées,
  • l'axoneaxone des cellules de Purkinje, myélinisé, part de la base du corps cellulaire, il traverse la couche granulairegranulaire interne et rejoint la substance blanche cérébelleuse. Les axones peuvent être connectés aux neuronesneurones de la moelle, du bulbe et du cortex.

Cellules de Purkinje et tremblement essentiel

Le tremblement essentiel est une maladie neurologique qui se manifeste par des tremblements incontrôlables. Elle toucherait environ 300.000 personnes en France. Elle aurait une cause génétique.

Le tremblement essentiel serait lié à une dégénérescence des cellules de Purkinje. En effet, dans le cervelet de patients atteints de tremblement essentiel, les cellules de Purkinje présentent des anomaliesanomalies. Ainsi, les cellules de Purkinje des malades semblent avoir un arbrearbre dendritique moins développé.