Le cerveau comprend différentes zones, chacune a des fonctions spécifiques. © merydolla, Adobe Stock
Santé

Quelles sont les différentes zones du cerveau ?

Question/RéponseClassé sous :cerveau , semaine du cerveau , anatomie du cerveau

[EN VIDÉO] Cerveau en 3D réalisé grâce à l’IRMa 3D  En utilisant le nouveau logiciel d’IRMa 3D, une animation 3D peut être créée à partir d'une image IRM. Le détail frappant de ces mouvements amplifiés animés peut aider à identifier des anomalies, telles que celles causées par des blocages de fluides rachidiens, comprenant le sang et le liquide céphalorachidien dans le cerveau. 

Le cerveau est le siège de la cognition, de la mémoire, des émotions... C'est l'organe qui donne un sens à nos existences ! Il est le chef d'orchestre de notre organisme et est responsable de nos comportements. De quoi est constitué notre cerveau ? Quelles sont les différentes zones de notre cerveau ? Comment se développe-t-il in utero et tout au long de la vie ?

Le système nerveux central comprend la moelle épinière et le cerveau. Ensemble, ils intègrent les informations issues de notre environnement, gèrent la motricité et permettent les fonctions cognitives. Le cerveau est constitué de 75 % d'eau. Il pèse environ 1,3 kilo. Cet organe essentiel est extrêmement bien protégé. Il baigne dans un liquide, le liquide céphalo-rachidien qui lui permet d'absorber les chocs. Il est recouvert par les méninges qui sont trois membranes de tissu conjonctif. La plus solide est la dure-mère : elle se situe juste sous la boîte crânienne.

Quelles sont les différentes zones du cerveau ?

Le cerveau est partagé en deux zones symétriques : l'hémisphère droit et l'hémisphère gauche. Les deux hémisphères sont réunis par le corps calleux au centre. Chaque hémisphère comprend cinq zones :

  • le lobe frontal : lieu du raisonnement, du langage et de la coordination motrice volontaire ;
  • le lobe pariétal : à l'arrière du crâne, siège de la conscience du corps et de l'environnement ;
  • le lobe temporal : centre de l'ouïe, de la mémoire et des émotions ;
  • le lobe limbique : réceptacle des informations en lien avec les émotions, les affects et la mémoire ;
  • le lobe de l'insula : traitement des sensations comme la douleur, les odeurs et le goût.

Le cervelet est une pièce anatomique située sous le cerveau, à l'arrière du crâne, en haut de la nuque. Il permet le contrôle de l'équilibre et la coordination des mouvements. Le tronc cérébral permet, quant à lui, le passage des informations entre le cerveau et la moelle épinière.

Le cerveau est composé de substance grise, qui regroupe le corps cellulaire des neurones et de la substance blanche, qui regroupe les axones des neurones. © AboutKidsHealth

Quelles sont les cellules du cerveau ?

Le cerveau est constitué de différents types cellulaires :

  • Les neurones : il y en a plus de 100 milliards dans notre cerveau. Ceux-ci possèdent un corps cellulaire et de multiples bras ou prolongements, les dendrites. Le prolongement le plus important s'appelle l'axone. C'est par celui-ci que les neurones communiquent entre eux via les synapses. Recouverts d'une gaine, la myéline, ils permettent la propagation de l'influx nerveux.
  • Les cellules gliales (astrocytes et oligodendrocytes) : aussi nombreuses que les neurones, elles constituent la glie, l'environnement ou le tissu de soutien des neurones.

Substance grise et substance blanche : de quoi s’agit-il ?

La substance grise est constituée des corps cellulaires des neurones. La substance blanche comprend les fibres nerveuses des neurones, les axones. Dans le cerveau, la substance grise se trouve plutôt en périphérie du cerveau tandis que la substance blanche se trouve en profondeur. Dans le tronc cérébral et dans la moelle épinière, la répartition entre substance blanche et substance grise est inversée : c'est la substance grise qui se trouve en profondeur. Il existe cependant dans le cerveau des zones de substance grise : ce sont les noyaux gris centraux.

Comment se développe le cerveau ?

Le système nerveux est composé du cerveau et de la moelle épinière. Lors de l'embryogenèse, celui-ci se développe à partir de quelques cellules seulement. Chacune d'entre elles est à ce stade capable de donner naissance aux cellules spécifiques de n'importe quelle région du cerveau. Au fur et à mesure du développement, les cellules se différencient en fonction de leur position dans le système nerveux. C'est ce que l'on appelle le phénomène de régionalisation. Les différentes régions vont ensuite se connecter les unes aux autres, de façon coordonnée dans le temps et dans l'espace.

Notre cerveau évolue tout au long de la vie en fonction de nos expériences et de nos apprentissages. C'est la plasticité cérébrale. Elle est particulièrement importante durant l'enfance mais demeure à l'âge adulte.

Pour en savoir plus

En plus des ateliers proposés dans toute la France par la Société de Neurosciences, à l'origine de la Semaine du cerveau, Futura met à l'honneur les dernières avancées scientifiques concernant notre ciboulot. Cognition, psychologie ou encore histoires insolites et extraordinaires, une collection d'articles, de questions-réponses et de podcasts à retrouver toute cette semaine sous le tag « Semaine du cerveau » et sur nos réseaux sociaux !

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !