La noradrénaline est une catécholamine. © bacsica, Fotolia

Santé

Noradrénaline

DéfinitionClassé sous :biologie , neurotransmetteur , neuromédiateur

La noradrénaline est le neurotransmetteur du système nerveux sympathique. Elle fait partie de la famille des catécholamines, des composés fabriqués à partir de l'acide aminé tyrosine. Elle constitue l'un des précurseurs de l'adrénaline. La noradrénaline fait également office d'hormone lorsqu'elle est libérée dans le sang au niveau des glandes médullosurrénales, souvent en cas de stress ou d'effort physique intense. Elle favorise ainsi l'excitation, la vigilance, l'apprentissage ou le sommeil. La libération de noradrénaline entraîne de nombreux changements physiologiques : vasoconstriction périphérique, augmentation du rythme cardiaque, dilatation de la pupille, ralentissement des mouvements intestinaux, etc.

Les médullosurrénales produisent aussi l'adrénaline (épinéphrine). L'acétylcholine stimule la libération de noradrénaline et d'adrénaline. Adrénaline et noradrénaline agissent sur les cellules musculaires ; elles augmentent la fréquence cardiaque, favorisent la contraction de muscles lisses de certains vaisseaux sanguins et le relâchement d'autres. Si moins de sang va vers la peau, les intestins ou les reins, d'autres organes comme le cœur, les muscles et le cerveau peuvent à l'inverse être mieux alimentés.

Une décharge de noradrénaline entraîne notamment une accélération du rythme cardiaque. © Spooky Pooka, Wellcome Images, cc by nc nd 2.0

Un neurotransmetteur impliqué dans la dépression

Dans le système nerveux, la noradranéline joue un rôle dans les émotions, le sommeil, l'attention et l'apprentissage. Elle est impliquée dans des troubles de l'humeur et la maniaco-dépression. Les neurones noradrénergiques, qui libèrent la noradrénaline, se trouvent dans le tronc cérébral, notamment dans le locus coeruleus. Leurs prolongements vont vers différentes régions du cerveau, dont le système limbique qui est  impliqué dans la régulation des émotions.

Au niveau du système limbique, une baisse de l'activité du circuit noradrénergique favoriserait la dépression. Dans les neurones noradrénergiques, l'enzyme intracellulaire MAO (monoamine-oxydase) dégrade les monoamines comme la noradrénaline, ce qui réduit la quantité libérée. Les traitements de la dépression peuvent agir sur la recapture de la noradrénaline et de la sérotonine : ce sont les IRSNA (inhibiteurs mixtes de recapture de la sérotonine et de la noradrénaline), comme les antidépresseurs venlafaxine, milnacipran et duloxétine.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

La dépression, symptômes et traitement ?  La dépression est une maladie de plus en plus fréquente, qui ne doit pas être confondue avec des moments de tristesse normaux lors des évènements tristes de la vie. Explications avec Virginie Lacombe, muséographe et chef de projet à la Cité des Sciences et de l’Industrie.