Santé

Un remède chinois contre les désordres du rythme cardiaque

ActualitéClassé sous :vie , trouble de la conduction , trouble du rythme cardiaque

-

Des chercheurs de l'Université pharmaceutique de Chine et de la Shanghai Institute of Materia Medica de l'Académie des sciences de Chine ont développé un nouveau remède à base de chlorhydrate d'acéhytisine contre les désordres du rythme cardiaque.

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Ce remède vient d'être approuvé par l'Administration d'État pour l'alimentation et la pharmacopée. Il contient un alcaloïde diterpène issu de la Guanbaifuzi (Radix aconiti coreani), une herbe utilisée en médecine traditionnelle chinoise.

Les recherches ont prouvé que l'alcaloïde est un diterpénoïde bioactif capable d'inhiber la fibrillation ventriculaire et la tachycardie ventriculaire impliquées dans l'hypercalcémie, la ligature artérielle coronaire, l'aconitine au cours des tests sur animaux. Les tests cliniques sur les humains ont prouvé que ce produit pouvait prolonger le temps de conduction dans le noeud atrio-ventriculaire, le système His-Purkinje et les ventricules, qui pourrait être le mécanisme majeur de son action antiarythmique.

Les phases II et III des tests cliniques ont montré que le nouveau médicament est efficace contre les extrasystoles ventriculaires à 85,7% et contre les tachycardies paroxystiques supraventriculaires à 78,1%.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi