Les mains moites, des sueurs froides, des auréoles sous les bras… Une situation de stress comme le fait de s’exprimer en public, de passer un oral ou… de se rendre à un rendez-vous amoureux, peut se manifester par une transpiration inhabituelle. Mais pourquoi donc une « simple » émotion peut-elle déclencher une telle réaction ?

Cela vous intéressera aussi

Les battements cardiaques ou la sudation sont deux exemples parmi d'autres de phénomènes qui échappent totalement à notre contrôle. Le stress peut ainsi se traduire par de la transpiration.

En effet, les battements cardiaques ou la sudation sont gérés par un système nerveux autonomesystème nerveux autonome, que l'on appelle le système neurovégétatif. En réponse à une situation émotionnelle, comme le stress, ce système nerveux va libérer certaines hormoneshormones, les catécholamines.

Stress et transpiration : la faute aux catécholamines

Les catécholamines les plus connues sont l'adrénalineadrénaline, la noradrénalinenoradrénaline et la dopaminedopamine. Le taux de catécholamines dans le sang augmente alors, provoquant des modifications physiologiques, notamment une surexcitation des glandes sudoriparesglandes sudoripares. Cela explique la transpirationtranspiration excessive de type mains moites, sueurs froides, etc., pendant les moments de stressstress.

Source : interview du professeur Martine Duclos, Service de médecine du sport et des explorations fonctionnelles, CHU Clermont-Ferrand.