Mélanger les vaccins Pfizer et Moderna accentue les effets secondaires

Classé sous :vaccin anti-Covid , effets secondaires du vaccin , vaccin AstraZeneca

À la suite de rares cas de thromboses, les personnes de moins de 55 ans ayant été vaccinées à l’AstraZeneca ont été priées de se tourner vers un vaccin à ARN pour leur seconde dose en France. Un article publié dans The Lancet s'est penché sur cette stratégie qui n'avait jusqu'ici fait l'objet d'aucune étude sur son efficacité et son innocuité. Verdict : le mélange des vaccins, même s'il s'avère parfaitement sûr pour la santé, accentue les effets secondaires.

Menée par l'université d'Oxford, l'étude inclut le suivi de 830 patients vaccinés selon quatre schémas : AstraZeneca suivi de Pfizer, Pfizer suivi d'AstraZeneca ou uniquement l'un ou l'autre. Les patients ayant reçu une dose d'AstraZeneca suivie de Pfizer sont ainsi 34 % à rapporter de la fièvre après la deuxième injection, contre 10 % pour ceux ayant reçu uniquement l'AstraZeneca. Les multi-vaccinés souffrent également de plus de fatigue, de maux de tête et de diarrhées. Des effets heureusement passagers mais qui demandent de plus amples investigations, selon les chercheurs.

En avril, la Haute autorité de santé avait jugé que le schéma de vaccination de type « prime-boost hétérologue » (consistant à mélanger les vaccins) était « plus efficace que l'approche de prime-boost homologue (injections strictement identiques) au cours d'études de phase 1 et 2 chez l'Homme ». Une façon peut-être de justifier le fait de continuer à réserver l’AstraZeneca aux plus de 55 ans, alors que son utilisation a été étendue à tous les adultes en Allemagne, ce qui a boosté la campagne vaccinale.

Vaccin anti-Covid : peut-on mélanger les doses ? © diy13, Adobe Stock
Pour en savoir plus

Peut-on mélanger les vaccins contre la Covid-19 ?

Article de Emma Hollen publié le 22/01/2021

Avec l'arrivée des campagnes de vaccination salvatrices, de nombreuses questions se posent. Quand pourrai-je me faire vacciner ? Ai-je vraiment besoin de deux doses ? Est-il possible de recevoir une première dose d'un vaccin et une seconde d'un autre ? À cette dernière question, les autorités sanitaires offrent une réponse nuancée. Là où le CDC états-unien a jugé les vaccins Pfizer et Moderna non interchangeables, les officiels anglais, eux, estiment que Pfizer et AstraZeneca - les deux formules principales distribuées dans le pays - pourraient être utilisées de manière complémentaire en cas de nécessité.

 Est-il possible d'être vacciné avec une première dose d’un vaccin et de recevoir la seconde d’un autre ? © VCG, Emma Hollen

« Tous les efforts doivent être faits pour donner [aux patients] le même vaccin, déclare Mary Ramsay, responsable des vaccinations, mais lorsque cela n'est pas possible, mieux vaut leur donner une deuxième dose d'un autre vaccin que rien du tout ». Bien qu'elles exploitent des technologies différentes, les formules Pfizer et AstraZeneca induisent toutes les deux une réponse immunitaire à la protéine du pic du SARS-CoV-2, ce qui amène les autorités à juger peu risqué le mélange des deux. Du côté des chercheurs, néanmoins, si la proposition des autorités anglaises semble susceptible de fonctionner, force est pour l'instant de reconnaître le manque de données à ce sujet. Les experts recommandent donc à tout prix d'éviter les mélanges en attendant que de plus amples études soient menées : la preuve qu’avec un vaccin, on ne fait pas n’importe quoi !

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Vaccins et effets secondaires : faut-il s'inquiéter ?  Comme tous les médicaments, les vaccins peuvent provoquer des effets secondaires. D'où viennent-ils et sont-ils courants ?