Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Covid-19 : combien de temps dure l’immunité ? La quantité d'anticorps chez les patients infectés au SARS-CoV-2 est terriblement variable au null

Alors que les campagnes de vaccination ne concernent que les tranches les plus âgées de la population, les firmes pharmaceutiques testent l'efficacité de leur vaccinvaccin chez les plus jeunes, notamment les moins de 18 ans qui n'ont pas été inclus dans les essais cliniquesessais cliniques. Pfizer vient tout juste de communiquer les résultats de ses essais sur des jeunes Américains âgés de 12 à 15 ans, qu'ils aient été infectés ou non par le coronaviruscoronavirus. Dans le groupe non-vacciné, 18 cas de Covid-19Covid-19 ont été diagnostiqués ; dans le groupe des vaccinés, aucun n'a été identifié. L'efficacité ainsi estimée est de 100 % pour cette tranche d'âge. Un mois après l'injection, la réponse en anticorpsanticorps est intense, comparable à celle observée pour les 16-25 ans et le vaccin est également bien toléré.

Voir aussi

Moderna lance un essai clinique pour tester son vaccin sur les enfants

Pfizer a indiqué que ces données seront transmises à la Food and Drug Agency et l'Agence européenne du médicament en vue d'obtenir une autorisation d'utilisation d'urgence pour les États-Unis, et une autorisation de mise sur le marchéautorisation de mise sur le marché conditionnelle pour l'Europe. Un autre essai, effectué auprès des moins de 11 ans, a également été lancé il y a quelques jours. Avec ses effets, les autorités sanitaires auront toutes les données nécessaires pour savoir si étendre la vaccinationvaccination aux plus jeunes est efficace et sans risque, car eux aussi peuvent attraper et transmettre la Covid-19.