Santé

Dossier : les vaccins et leur action sur le système immunitaire

ActualitéClassé sous :médecine , Vie du site , vaccin

Découvrez le dossier « Les vaccins, alliés du système immunitaire ». Les vaccins nous obligent à faire des anticorps, et les anticorps nous empêchent d'être malades, une bonne raison pour chercher à savoir comment cela fonctionne.

 

La vaccination a bouleversé l'histoire de la médecine. Depuis les travaux pionniers d'Edward Jenner et de Louis Pasteur, les vaccins renforcent les défenses immunitaires. Ils font partie de notre vie courante.

 

Avant d'aborder la vaccination plus loin dans ce dossier, faisons un petit tour d'horizon sur l'infection, en commençant par les notions de soi, de non-soi et d'antigène. Nous verrons plus loin les mécanismes de défense...

 

La meilleure façon d'éviter l'infection tissulaire, c'est d'empêcher l'introduction de l'agresseur : c'est le rôle de la barrière cutanéomuqueuse, qui constitue la première ligne de défense non spécifique.

 

Le tissu conjonctif est situé juste en dessous de la peau ou de la muqueuse. Les cellules du tissu conjonctif sont baignées et nourries par le liquide interstitiel.

 

Un vaccin est conçu dans le but d'assister le système immunitaire pour le rendre efficace contre une infection donnée. Le système immunitaire dans son ensemble intervient quand l'organisme doit se défendre.

 

Les lymphocytes sont les cellules qui se retrouvent en première ligne de la réaction immunitaire : ils jouent donc un rôle majeur. Leur noyau occupe quasiment tout le corps cellulaire.

 

Les anticorps sont la forme sécrétée de l'immunoglobuline de membrane d'un lymphocyte B, et on les retrouve dans le sérum et les humeurs. Chaque anticorps est capable de se fixer spécifiquement à l'antigène.

 

Prenons l'exemple de la nutrition. Pourquoi des maladies transmises par les aliments apparaissent-elles ? D'après l'OMS, les maladies transmises par l'alimentation font peser de nouvelles menaces.

 

Nous avons vu que se forment des anticorps pour la défense de l'organisme et en particulier que certains d'entre eux, les IgM, interviennent très vite au début de l'infection.

 

La grippe est l'une des maladies les plus courantes. Elle peut être l'une des plus mortelles : au moins 20 millions de personnes sont mortes de la grippe espagnole dans la période 1918-1920.

 

Bien qu'ils aident à sauver de nombreuses vies, les vaccins n'ont pas que des avantages. Des réactions de l'organisme ou le rôle de certains adjuvants peuvent priver certaines personnes des bienfaits des vaccins.

 

Les voyages internationaux professionnels ou de loisir sont devenus courants. Le voyageur qui part dans ces conditions oublie souvent qu'il est exposé à de multiples infections.

 

On ne peut pas parler de vaccin sans parler de Louis Pasteur, qu'on considère comme le père de la vaccination. Voici résumés les grands moments de la vie du savant français.

 

Ce survol historique met en évidence une évolution des préoccupations. Au départ, on pensait surtout à prévenir, à guérir et à faciliter le diagnostic biologique des maladies infectieuses.

 

Né en 1853, Émile Roux devient l'un des assistants de Louis Pasteur dès 1878. Les deux hommes collaborent sur l'atténuation du choléra des poules, puis sur la maladie du charbon chez les bovins.

 

Le médecin Albert Calmette dirige l'institut Pasteur de Lille à partir de 1895. Très vite, il est rejoint par le vétérinaire Camille Guérin. La tuberculose compte parmi leurs principaux sujets d'étude.

 

Alors que les États-Unis s'engagent dans la seconde guerre mondiale, le médecin Jonas Salk reçoit des fonds de l'armée pour développer un vaccin contre la grippe pour les soldats partant au front.

 

Pour de nombreuses maladies dans le monde, il n'y a pas encore de solution satisfaisante du côté de la vaccination. Petit tour d'horizon avec quelques maladies virales.

 

Les avancées des vaccins sur le front des maladies virales, les autres infections aussi font l'objet de recherches pointues. Avec des succès variés. Exemples avec la coqueluche, la méningite, le paludisme...

 

Depuis les années 1980 et le balbutiement du génie génétique, nombre de scientifiques, dont les équipes de l'Inra, ont entrepris des recherches pour permettre à des équipes d'acquérir et de maîtriser les outils de la biologie moléculaire.

 

Pour aller plus loin sur toutes les questions qui touchent aux vaccins, voici une liste d'ouvrages, de revues et de sites Internet pour satisfaire votre curiosité.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Les vaccins, alliés du système immunitaire. © Pascal Dolémieux, Sanofi Pasteur, Flickr, cc by nc nd 2.0