Selon une étude publiée dans Nature Immunology, une source quotidienne de soleil renforcerait notre système immunitaire contre les agents pathogènes et les dommages cutanés. Ce travail mené par Eugène Butcher de l'Université de Stanford, montre comment les cellules T se spécialisent pour protéger la peau.
Cela vous intéressera aussi

Les cellules T du système immunitairesystème immunitaire combattent les infections et protègent contre les cancerscancers. Avant d'être actives, elles ont besoin d'être "éduquées" par les cellules dendritiques. Ces dernières phagocytent les cellules endommagées et les présentent sous une forme immonogénique aux cellules T.

Les cellules de la peau utilisent la lumièrelumière du soleilsoleil (les rayons UVB) pour produire une forme inerte de la vitamine Dvitamine D. Pendant longtemps les biologistes ont considéré que cette vitamine devenait active une fois modifiée dans les reinsreins ou le foiefoie. Cependant Butcher a montré que cette maturation pouvait s'effectuer dans les cellules dendritiques de la peau. La vitamine D active provoque alors la synthèse d'un récepteur de cytokinescytokines au niveau des cellules T environnantes. Ces cellules sont alors recrutées par les kératinocyteskératinocytes et s'établissent sur la paroi externe de la peau où elles vont détruire les cellules défectueuses et infectées.

Les résultats publiés dans Nature Immunology suggèrent que prendre le soleil modérément peut s'avérer bénéfique pour avoir un bonne défense cutanée. Cependant une trop forte exposition au soleil pose toujours le problème du cancer de la peaucancer de la peau.

Par Brice Obadia, Hedi Haddada & Sophia GrayGray