Le vaccin contre l’hépatite B garde en mémoire l'antigène. © Phovoir

Santé

Un vaccin peut-il protéger à vie ?

Question/RéponseClassé sous :Corps humain , vaccin , antigène

Certains vaccins vivants, comme le vaccin atténué de la rougeole, par exemple, peuvent être administrés à raison d'une dose unique. Ils assurent en effet une protection à vie. D'autres vaccins en revanche, nécessitent des rappels réguliers. Explications.

Les vaccins à rappels

Parmi les vaccins nécessitant un rappel, le plus connu est sans doute celui contre le tétanos. Après une première série d'injections lors de la primovaccination, il doit être renouvelé tous les 10 ans, chez l'adulte. Cela permet de confronter à nouveau le système immunitaire à l'antigène, et d'entraîner la fabrication de nouveaux anticorps.

Les vaccins à dose unique

D'autres vaccins en revanche, procèdent à la mise en mémoire de l'antigène.  Les cellules immunitaires gardent ainsi en mémoire la « carte de visite » de l'antigène, en l'occurrence le virus de l'hépatite B. Si le sujet y est à nouveau exposé, et cela même plusieurs dizaines d'années après le premier contact vaccinal, elles se réactiveront pour produire des anticorps.

Source : interview du Pr Daniel Floret, président du Comité technique des vaccinations

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi