La Cité internationale de Lyon abrite habitations, bureaux, espaces culturels et touristiques. L'ensemble est organisé autour d'une rue piétonne intérieure semi-couverte. © MangAllyPop@ER, Fotolia

Planète

Histoire de la Cité internationale de Lyon

Question/RéponseClassé sous :France , Lieu touristique , la Cité internationale de Lyon

Regroupant un centre d'affaires important, des logements ainsi qu'un pôle culturel et artistique, la Cité internationale de Lyon est l'une des principales attractions de la ville, constituant presque une nouvelle cité dynamique au sein de l'ancienne agglomération.

L'histoire de la Cité internationale de Lyon est liée à celle de la première foire de Lyon qui cherche, dès 1916, un endroit suffisamment vaste pour s'implanter. La ville concède alors une zone de plus de 20 hectares entre le Rhône et le parc de la Tête d'Or.

Quand a été créée la Cité internationale de Lyon ?

En 1984, avec l'urbanisation de la ville, la foire libère l'espace. La mairie lance alors un concours international d'architecture pour développer ce nouvel espace urbain. L'architecte italien Renzo Piano remporte le concours en 1986 avec un projet novateur dont les travaux ne sont achevés qu'en 2006. Quant aux espaces verts, ils sont l'œuvre du paysagiste Michel Corajoud qui a ainsi contribué à l'unité de l'ensemble du site.

Vue générale de la Cité internationale de Lyon. Elle abrite entre autres le Centre de congrès qui offre un espace modulable de 24.000 m². © Nicolas Robin

Que trouve-t-on à la Cité internationale de Lyon ?

La Cité internationale de Lyon regroupe beaucoup d'activités sur environ 200.000 m². Idéalement située à l'entrée nord-est de la ville, elle bénéficie d'un réseau dense d'infrastructures, entre réseau autoroutier et périphérique nord.

Près de 65.000 m² sont occupés par des bureaux, mais c'est la construction du Centre de congrès, en 1995, qui lui confère sa dimension internationale. La surface modulable de son grand amphithéâtre (pouvant accueillir jusqu'à 19.000 personnes) en fait un des plus grands d'Europe. L'hémicycle ouvert à 180° sur son espace scénique et ses accès est inspiré des amphithéâtres gallo-romains. Le musée d'Art contemporain de Lyon occupe également une place privilégiée au sein de la Cité. Des restaurants, des cinémas, des hôtels ainsi qu'un casino construit en 2000 viennent compléter cette petite ville dont les espaces extérieurs et les promenades ont été particulièrement soignés. Au fil de la promenade, vous croiserez « Les habitants » en résine polyyuréthane, fibre de verre et résine polyester de l'artiste plasticien Xavier Veilhan d'origine lyonnaise. Un homme au téléphone, Deux pingouins, Un livreur de pizzas avec vélomoteur, L'ours, La roller girl et Le grand pingouin : des œuvres qui imposent leur gigantisme à ciel ouvert (plus de huit mètres de haut pour certaines d'entre elles).

L'architecture de la salle de spectacles « immergée dans la nature du parc ». © MangAllyPop@ER, Fotolia

Le saviez-vous ?

• Le siège mondial d'Interpol, la Commission internationale de la police criminelle, se situe à la Cité internationale de Lyon depuis 1989.

• Né en 1937, l'architecte italien Renzo Piano est lauréat du Praemium Imperiale de Tokyo en 1995, du Pritzker Architecture Price en 1998 et du Sonning-prisen en 2008. En 1981, il fonda le Renzo Piano Building Workshop. Il a aussi reçu le prix de l'Equerre d'argent 2017 (pour l'imposant Palais de justice de Paris).

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi