Globalement, les chiens sont mieux armés pour affronter le froid que leurs maîtres. Mais pour améliorer leur bien-être en hiver, il existe quelques astuces. Notamment pour les chiens les plus sensibles.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] 5 drôles de chiens Découvrez le dogue de Bordeaux, l'une des plus anciennes races de chiens français, le chihuahunull

Savez-vous que les chiens peuvent commencer à se sentir incommodés par le froid dès que la température descend au-dessous de 5 °C ? Certains se mettent à grelotter, d'autres se figent ou refusent de quitter le confort de leur intérieur. Il existe pourtant des solutions assez simples à mettre en œuvre pour protéger votre chien du froid et lui éviter de se priver d'une promenade.

Notez tout d'abord que tous les chiens ne souffrent pas également du froid. Les plus jeunes et les plus âgés sont naturellement plus sensibles au froid. Tout comme les chiens malades. Ou les chiens vivant à longueur d'année sur un canapé moelleux à côté du chauffage. Et c'est aussi une question de race. Les croisements se révèlent généralement plus rustiques. Les chiens filiformesfiliformes et/ou aux poils ras et fins comme certains lévriers ou le chihuahua, voire les chiens nus, quant à eux, craignent le froid. Certaines races nées dans des climatsclimats rudes supportent en revanche très bien nos températures hivernales. C'est l'exemple du Husky.

Le labrador fait partie des chiens qui supportent le mieux le froid. C’est un chien rustique au sous-poil dense. © chalabala, Fotolia
Le labrador fait partie des chiens qui supportent le mieux le froid. C’est un chien rustique au sous-poil dense. © chalabala, Fotolia

Pour protéger son chien du froid, les attentions commencent à la maison

À la maison, évitez de faire prendre des bains à votre chien. Ceux-ci en effet nettoient sa fourrure de son sébum protecteur. Reportez également les visites chez le toiletteur pour laisser à ses poils le loisir de jouer pleinement leur rôle.

Pensez à toujours alimenter la gamelle de votre chien en eau. Car nos systèmes de chauffage ont tendance à rendre l'airair intérieur plus sec. Gare donc à la déshydratationdéshydratation.

Et surtout, mettez vos produits dégivrants et autres antigels à l'abri. Ils sont en effet tout aussi appétant que toxiques !

Si votre chien souffre d’arthrose, l’hiver s’annonce particulièrement difficile à vivre pour lui. Aménagez-lui donc un endroit chaud et douillet pour réduire au maximum ses douleurs articulaires. © Matthew Henry, Unsplash
Si votre chien souffre d’arthrose, l’hiver s’annonce particulièrement difficile à vivre pour lui. Aménagez-lui donc un endroit chaud et douillet pour réduire au maximum ses douleurs articulaires. © Matthew Henry, Unsplash

La fourrure en première ligne

Rappelons que sa fourrure, c'est tout ce que le chien a naturellement à sa disposition pour se protéger du froid. Ainsi à l'approche de l'hiver, elle va généralement s'épaissir. Certaines espèces présentent même un sous-poil qui constitue comme une couche isolante efficace entre leur peau et l'air ambiant.

Selon la situation de votre chien donc, il faudra adapter les mesures à prendre pour l'aider à supporter les températures hivernales. Si votre chien passe beaucoup de temps dehors, pensez à le nourrir avec des aliments plus riches en protéinesprotéines et en graisses en augmentant légèrement sa ration. Et offrez-lui un abri de manière à ce qu'il puisse se protéger du vent et de la neige. Pour les autres chiens, n'hésitez pas à réduire les duréesdurées de vos sorties. Et même si vous trouvez ça un peu ridicule, à équiper votre compagnon de vêtements d'hiver. Les manteaux n'ont dans ce cas pas qu'une valeur esthétique.

Veillez toujours à ce que votre chien ne mange pas trop de neige. C’est très rigolo, mais cela peut lui provoquer des troubles digestifs. © K. Thalhofer, Fotolia
Veillez toujours à ce que votre chien ne mange pas trop de neige. C’est très rigolo, mais cela peut lui provoquer des troubles digestifs. © K. Thalhofer, Fotolia

Les pattes, zones sensibles

Il existe même des chaussons pour chiens. Même si votre chien peut mettre du temps à s'y adapter, elles ont une réelle utilité. Car ses coussinets sont tout particulièrement sensibles au froid. Encore plus lorsqu'il neige ou qu'il y a de la glace au sol. Votre chien risque alors gerçuresgerçures et engeluresengelures douloureuses. Le sel jeté sur les trottoirs pour les déneiger n'arrangeant rien. Mais si vous n'êtes pas bottines, vous trouverez chez votre vétérinaire, des baumesbaumes protecteurs et hydratants voire des solutions tannantes à appliquer sur les coussinets de votre chien pour les renforcer.

De retour de promenade, n'oubliez pas de bien essuyer et sécher les pattes - surtout entre les coussinets - de votre chien. Au besoin, passez-les au préalable sous un filet d'eau tiède. Et n'hésitez pas à sécher également le reste de son corps s'il vous semble mouillé. Cela lui apportera du réconfort.