Pour protéger votre chat du froid, il n’est pas nécessairement utile de lui faire porter une écharpe. © vvvita, Fotolia

Planète

Comment protéger son chat du froid ?

Question/RéponseClassé sous :chat , hiver , froid

Grâce à leur fourrure, les chats sont globalement mieux armés pour affronter le froid que leurs maîtres. Pourtant, surestimer la résistance au froid de votre chat serait une erreur. Surtout s'il s'agit d'un chat d'intérieur.

À l'approche de l'hiver, dans le monde des chats, certains sont naturellement désavantagés. Ainsi, les très jeunes chats dont le pelage n'est pas encore assez fourni et dont le mécanisme de thermorégulation n'est pas encore arrivé à maturité. Les chats âgés dont les poils ont peu à peu perdu en efficacité à lutter contre le froid, sont fragilisés, et les chats trop maigres ou trop gros et dont le métabolisme est affaibli. Il ne faut pas se fier aux apparences de certains gros matous que l'on pense être très protégés, comme le maine coon, mais dont le duvet manque de densité. Et que dire des races de chats nus, comme le sphynx !

Autrefois, le chat bleu russe, originaire des rives de la mer Blanche (Russie), était élevé pour sa fourrure particulièrement efficace dans la lutte contre le froid. © Karlos, Fotolia

Chats d’extérieur, chats d’intérieur

Lorsque les températures extérieures commencent à descendre, la fourrure des chats se transforme. Elle devient plus fournie pour mieux le protéger du froid. À condition toutefois que le chat en question soit habitué à une vie en extérieur. La mue des chats d'intérieur est en effet beaucoup moins spectaculaire, les températures restant sensiblement constantes. Ainsi, mettre subitement dehors, en plein hiver, un chat habité à une vie d'appartement est une mauvaise idée. Sa fourrure ne sera pas préparée au froid. Et pour peu que ce chat soit aventureux, il pourrait prendre goût à cette soudaine et nouvelle vie, sans se rendre compte du risque qu'il encourt à rester dans le froid.

Ceci étant posé, même si votre chat est habitué à l'extérieur, il faut, en hiver plus encore que durant le reste de l'année, lui laisser un libre accès à la chaleur de votre maison. Quand il fait froid dehors, il peut en effet avoir besoin, à tout moment, de se réchauffer. Plusieurs solutions très classiques s'offrent à vous : laisser une fenêtre protégée entre-ouverte, poser une chatière ou guetter son retour.

Pensez aussi qu'un chat ayant accès à l'extérieur dépense plus d'énergie avec le froid de l'hiver. Il est donc conseillé de bien veiller à ce qu'il ait toujours des croquettes à disposition. Sa ration journalière peut en effet augmenter de dix pour cent. Vous pouvez également lui proposer des aliments légèrement plus énergétiques et riches en graisses.

De manière générale, un chat aura tendance à s’adapter lui-même aux conditions météorologiques. S’il est sensible au froid, il préfèrera probablement rester à l’intérieur pendant l’hiver. © banzaygelo, Fotolia

Le protéger des conséquences du froid à l’intérieur

Lorsque votre chat revient de l'une de ses escapades à l'extérieur, prenez soin de ses coussinets. Surtout s'il est resté longtemps dans la neige ou s'il a circulé sur un sol déneigé par du sel. Rincez-lui les pattes à l'eau tiède et séchez-les bien. N'hésitez pas non plus à investir dans un baume protecteur ou réparateur, il pourra soulager les coussinets de votre chat qui pourraient être abimés par le froid.

Sachez aussi que la chaleur produite par votre système de chauffage a tendance à rendre votre air intérieur plus sec. Pour éviter que votre chat ne se déshydrate en hiver, laissez-lui toujours à disposition, une gamelle d'eau.

Enfin, si votre chat souffre de rhumatismes ou d'arthrose, ses douleurs pourraient être réveillées par le froid. Évitez donc de l'installer dans les courants d'air et privilégiez pour lui des endroits de repos calmes et chauds.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Vidéo rare d'adorables chatons des sables  Ne sont-ils pas craquants ? Ces trois chatons surpris dans le désert marocain alors qu’ils chassaient une gerbille sont des chats des sables, ou chats du désert. C’est la première fois que des petits de cette espèce de félin très peu étudiée sont filmés.