Planète

Mangroves et richesses de l’océan

Dossier - Voyage à Madagascar : l'île océan
DossierClassé sous :Voyage , Madagascar , ile

-

Quatrième plus grande île du monde, Madagascar est située à environ 400 km de la côte africaine dont elle est séparée par le canal du Mozambique. Madagascar possède une nature exceptionnelle ! La beauté des récifs coralliens, des grandes plages de sable et des petits îlots qui entourent Madagascar est un atout important pour le tourisme, une activité qui fait vivre de nombreux malgaches. Préserver l’océan autour de leur île afin de pouvoir profiter de ses richesses pendant longtemps est donc une priorité pour l’île.

  
DossiersVoyage à Madagascar : l'île océan
 

Le développement d'activités comme la pêche et le tourisme sont très important pour l'économie du pays car ils permettent de lutter contre la pauvreté en assurant des emplois et des revenus à une partie de la population.

Pêcheurs au large de l'île de Zanzibar. © In Green - Shutterstock

Mais la surexploitation et la dégradation des milieux naturels menacent ces précieuses ressources marines.

Les populations côtières pêchent des crabes et des coquillages dans la mangrove. Elles exploitent également le bois pour faire du feu ou comme matériau de construction © Alexis Rosenfeld

Les côtes de Madagascar, sont longées de trois mille cinq cent quarante kilomètres de récifs coralliens de récif. Ce récif joue un rôle important pour les habitants. D'une part, la barrière de corail protège le littoral contre la houle et les vagues provoqués chaque année par les violents cyclones qui balayent l'île. D'autre part, le récif protège les poissons et les petits animaux marins des poissons et requins qui chassent au large. Les larves et les jeunes poissons peuvent grandir à l'abri dans le lagon. Ils sont protégés et trouve une nourriture abondante parmi les branches de corail où se cachent des vers marins, des crevttes, des crabes, des oursins et beaucoup d'autres animaux. Les pêcheurs trouvent aussi dans le lagon des poissons, des crustacés (crevettes, langoustes et crabes), mollusques (dont les poulpes et quelques coquillages) et des concombres de mer (animal au corps en forme de boudin aussi appelé holothurie) qu'ils pourront capturer pour les manger ou les vendre sur le marché.

Les mangroves - constituées d'arbres appelés palétuviers qui poussent dans la mer le long du rivage - forment un autre milieu très riche. Des coquillages s'accrochent aux racines des arbres, des petits crustacés se cachent dans la vase et de nombreux oiseaux vivent dans les branches.

Comme les récifs, ces forêts littorales sont importantes pour l'équilibre de l'ensemble du milieu marin. En effet, elles jouent un rôle de nurserie pour les jeunes poissons et animaux marins qui trouvent entre les racines des palétuviers une nourriture abondante et de nombreux abris contre les prédateurs. Elles constituent également un rempart contre les vagues et les raz de marée et protègent les côtes.