Expert Planète

Christine Causse

Océanographe

Classé sous :océanographie , océan , mer
Futura-Sciences remplit une mission très importante. La science appartient à tout le monde et il me semble nécessaire de la rendre accessible au plus grand nombre. Car l’accès à la science est fondamental pour comprendre la complexité de notre monde et pour réfléchir aux décisions importantes qui conditionnent l’avenir de nos sociétés. La démarche de Futura-Sciences, qui s’appuie sur des informations synthétiques, fiables et claires présentées par des spécialistes, permet d’éclairer les enjeux technologiques, écologiques, sociaux et économiques actuels.
Christine Causse, Océanographe

Biographie

Après des études en océanographie biologique, Christine a été conseillère scientifique pour l'Equipe Cousteau. Il s'agissait de réunir la documentation, vérifier que les maquettes de poisson ou de baleines étaient conformes à la réalité, ou encore écrire les textes des panneaux d'exposition pour le Parc océanique Cousteau, à Paris.

Sa mission consistait également à valider à un niveau scientifique les commentaires des films et à écrire des articles pour les magazines Calypsolog et Le Dauphin. Christine a ensuite rejoint l'association américaine Ocean Futures, présidée par Jean-Michel Cousteau qui a notamment réalisé en Islande le tournage d'un documentaire sur le retour à la liberté de l'orque Keiko, star du film Sauvez Willy. Depuis 2004, elle travaille au service culturel de Nausicaa, le Centre national de la mer, qui conçoit des expositions et des documents sur les liens qui unissent l'homme à l'océan, l'environnement, la biodiversité...

Christine est auteur ou co-auteur de plusieurs livres : L'Encyclopédie de la mer (Fleurus), Peuples du Monde (Fleurus), Que sais-tu de la Mer ? (Disney Editions), Chaud ! (Mango), Les Secrets des Abysses (Fleurus), Madagascar, l'île océan (Autrement).

Métier

En fait, il n'y a pas vraiment de journée type à Nausicaa ! Lorsque nous préparons une exposition, nous travaillons en équipe, arpentant l'espace prévu un plan à la main pour déterminer où seront placés les aquariums, les décors, les vidéos, les panneaux explicatifs... Il faut ensuite, affiner le concept, et pour ma part, rédiger les textes, trouver les photos et les films disponibles à la médiathèque de Nausicaa. 

Mais, lorsqu'il s'agit de la rédaction d'un livre comme Madagascar, l'île Océan, il y a d'abord l'enquête sur le terrain, à Madagascar, où avec Philippe Vallette et le photographe Alexis Rosenfeld nous avons rencontré des responsables d'association, des pêcheurs, des représentants du gouvernement. Ensuite, nous organisons des réunions pour parler du plan du livre, sélectionner ensemble les plus belles photos. Et finalement il reste de longues journées passées devant l'ordinateur à écrire !