Planète

Du Mésozoïque au Cénozoïque : quels animaux ?

Dossier - Le message des dinosaures
DossierClassé sous :paléontologie , extinction , dinosaure

Les premiers dinosaures apparaissent au Trias supérieur, il y a environ 230 millions d'années, et le groupe s'éteint à la fin du Crétacé, il y a 65 millions d'années. Qui étaient ces étonnants animaux ? Quel message nous laissent-ils ?

  
DossiersLe message des dinosaures
 

Les dinosaures, dans leur diversité, ne sont qu'un des aspects d'un monde mésozoïque qui ne nous est pas totalement étranger, mais qui n'en est pas moins très différent du nôtre - combinaison qui explique sans doute en partie l'intérêt qu'il suscite dans le public. Son étrangeté tient largement au fait qu'il est séparé de notre monde - celui du Cénozoïque - par une extinction en masse, celle de la limite Crétacé-Tertiaire, qui a radicalement changé le visage du règne animal sur notre planète.

Pourquoi les dinosaures ont-ils disparu ? © Herschel Hoffmeyer, Shutterstock

Après la catastrophe qui dévasta la Terre il y a 65 millions d'années, il ne subsistait plus sur les continents d'animaux pesant plus de 25 kilogrammes, alors que les faunes de la fin du Crétacé étaient dominées par des dinosaures dont certains atteignaient 15 mètres de longueur et pesaient plus de 10 tonnes.

Le monde à la fin du Crétacé (94 Ma). © Professeur Bourque, université Ulaval, Canada

Disparition des dinosaures et mammifères

La disparition des dinosaures devait ouvrir le champ libre aux mammifères, restés dans l'ombre durant des dizaines de millions d'années, qui purent alors se diversifier de façon considérable, pour donner, en quelques millions d'années, un monde animal où nous reconnaissons les racines du nôtre, avec ses baleines et ses chauves-souris, ses éléphants et ses primates. Les raisons de cette grande coupure dans l'histoire du monde vivant ont fait couler beaucoup d'encre, et suscité bien des controverses, qui ne sont pas complètement éteintes.

Les conséquences d'un impact d'astéroïde

Aujourd'hui, cependant, la mise en évidence d'un fait géologique rare mais indiscutable, à savoir l'impact d'un astéroïde, fournit une cause peu équivoque à l'extinction en masse de la limite Crétacé-Tertiaire. Le bolide d'une dizaine de kilomètres de diamètre qui frappa la Terre, au niveau de la péninsule du Yucatan, il y a 65 millions d'années, en libérant une énergie gigantesque, provoqua une catastrophe écologique mondiale qui fut fatale à un très grand nombre d'espèces, parmi lesquelles les dinosaures.

Il y a environ 65 millions d’années, près de la péninsule du Yucatán, au Mexique, une météorite de plus de 10 km de diamètre s’écrasa sur Terre formant le cratère de Chicxulub. Le choc, équivalent à environ un million de bombes atomiques, serait en partie responsable de l’extinction des dinosaures. Discovery Science revient sur cet évènement en vidéo. © Discovery Science

La cause principale des extinctions semble être la rupture de nombreuses chaînes alimentaires provoquée par une réduction drastique de la photosynthèse, elle-même due à l'obscurcissement de l'atmosphère par l'énorme quantité de matière pulvérisée projetée par l'impact. Les êtres vivants ne dépendant pas immédiatement de végétaux vivants pour leur alimentation (y compris nombre de mammifères et de petits reptiles insectivores) paraissent avoir beaucoup mieux résisté que les autres à une catastrophe d'une relativement courte durée, mais d'une intensité considérable. Les dinosaures ne paraissent donc avoir été victimes ni d'une lente détérioration du climat, ni de la compétition d'autres organismes, et encore moins d'une inadaptation chronique qui les aurait voués à l'extinction.

Tout porte à croire qu'une catastrophique cosmique est venue interrompre une histoire évolutive qui, sans elle, aurait pu se poursuivre suivant des voies que l'on ne peut qu'imaginer.